Projet d'attentat à Paris : une Loirétaine écrouée [MAJ]

Une première suspecte, Ornella G., une Loirétaine dont les empreintes ont été retrouvées dans la voiture abandonnée en plein Paris remplie de bonbonnes de gaz, a été mise en examen par des juges d'instruction antiterroristes, puis écrouée samedi soir.

durée de la vidéo: 01 min 18
Projet d'attentat à Paris : une Loirétaine écrouée ©France 3 VDL

 

Une loirétaine mise en examen et écrouée

Une première suspecte a été écrouée samedi soir dans la double enquête sur un attentat avorté à la voiture piégée à Paris. Ornella G., 29 ans, dont les empreintes ont été retrouvées dans une Peugeot 607 remplie de bonbonnes de gaz abandonnée en plein Paris le weekend dernier, a été mise en examen par des juges d'instruction antiterroristes, puis écrouée pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle" et "tentative d'assassinats en bande organisée", a annoncé le parquet de Paris.

Tentative infructueuse pour mettre le feu au véhicule

L'attentat à la voiture piégée a avorté pour des raisons qui restent à confirmer. Selon le récit d'Ornella G., rapporté à l'AFP par une source proche de l'enquête, la suspecte et une autre jeune femme "ont fui à la vue d'un homme" pris "pour un policier en civil". Une cigarette à peine consumée et une couverture avec des traces d'hydrocarbures ont été trouvées dans le coffre près des bonbonnes, avait expliqué vendredi le procureur de Paris François Molins : si l'incendie "avait pris", il aurait entraîné la "destruction" du véhicule.

Fichée S pour des velléités de départ en Syrie

La Loirétaine Ornella G., a été interpellée, mardi 6 septembre, dans le Vaucluse aux côtés de son compagnon. Suite aux investigations réalisées sur la voiture à proximité de Notre-Dame, ses empreintes ont été relevées sur la ceinture et la poignée de la place passagère avant. Fichée S, la jeune femme, habitante de Chalette-sur-Loing était « connue des services pour ses velléités de départ pour la Syrie ». Son compagnon placé en garde à vue a été relaché.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter