Saint-Jean-de-Braye : les professeurs en grève au collège Saint-Exupéry

Vendredi 25 janvier, les professeurs du collège Saint-Exupéry à Saint-Jean-de-Braye dans le Loiret sont en grève. Ils protestent contre la création d'une classe supplémentaire à la rentrée prochaine avec moins d'heures d'enseignement
© France 3 CVDL

Des professeurs bloquent le collège Saint-Exupéry à Saint-Jean-de-Braye


Vendredi 25 janvier, la quasi totalité des professeurs (soit 35) du collège Saint-Exupéry à Saint-Jean-de-Braye dans le Loiret près d'Orléans, s'est mis en grève. Ils entendent protester contre la création d'une classe supplémentaire à la rentrée prochaine, avec seulement 13 heures allouées pour la faire fonctionner. 

Pour qu'elle fonctionne bien, une classe en plus représente 26 heures plus 3 heures, nous dit Caroline Marina, professeur d'espagnol. Donc avec seulement 13 heures, il est évident que nous perdons des heures d'enseignement. Il manque a minima 15 heures pour pouvoir travailler correctement.
 

"Les élèves doivent avoir la même égalité des chances que les autres"

Les professeurs estiment que, travaillant avec un public défavorisé qui n'a pas forcément les moyens de travailler chez lui, et les classes étant en plus de plus en plus chargées, une classe supplémentaire ne leur permettra pas de dédoubler les classes :
"Ce sont les élèves qui vont en pâtir", ajoute un autre professeur. 

Concernant les résultats du brevet des collèges, le collège Saint-Exupéry est classé dans les derniers du Loiret (sur 69 établissements). Les professeurs demandent encore que l'établissement passe en REP (Réseau d'éducation prioritaire). Pour eux, les conditions sont toutes réunies. 

Vendredi 25 janvier, les élèves seront accueillis dans les classes toute la journée, mais les professeurs ne leur feront pas cours. 

Les professeurs espèrent un réajustement en leur faveur en juin prochain. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société mouvement social économie social