Une mère de famille décède dans l’incendie d’un pavillon à Ingré dans le Loiret

Publié le Mis à jour le

L’incendie s’est déclaré dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 mai dans un pavillon d’Ingré (Loiret) occupé par un couple et deux enfants. Agés de 11 et 13 ans, ils ont également été intoxiqués et transportés à l’hôpital Necker à Paris.

Selon nos informations c’est l’un des occupants de ce pavillon situé rue du Grand-Puits à Ingré, qui, réveillé par les fumées, aurait donné l'alerte. L'homme de 42 ans, aurait ensuite tenté d’éteindre l’incendie tandis que sa compagne, âgée de 40 ans, rejoignait ses deux enfants à l’étage.

Les enfants transportés à l’hôpital Necker en urgence absolue

A l’arrivée des premiers secours un quart d’heure plus tard, la mère était en arrêt cardio-respiratoire et n’a pu être réanimée par le SMUR. Retrouvés inconscients, les deux enfants, une fille de 11 ans et un garçon de 13 ans, ont dû être transportés à l’hôpital pour enfants Necker à Paris en état d’urgence absolue. Leur beau-père, en urgence relative, a lui été pris en charge au Centre Hospitalier Régional d’Orleans.

Le feu serait d’origine accidentelle

Une trentaine de pompiers a été nécessaire pour venir à bout de l’incendie. D’après les premiers éléments recueillis sur place, son origine serait accidentelle. Le feu, qui est parti d’un appareil électrique, s’est déclaré au rez-de-chaussée avant de se propager à l’étage où dormait la famille. Une enquête de police a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame.