Manifestations de soignants : plusieurs milliers de personnes mobilisées en Centre-Val de Loire

Ce mardi 16 juin marquait le coup d'envoi d'une nouvelle mobilisation des soignants, durement éprouvés par la crise du coronavirus. Applaudis tous les soirs pendant le confinement, ils déplorent que leurs conditions de travail et de rémunération n'aient pas évolué.
Des centaines de manifestants ont défilé en centre-ville de Tours dans l'après-midi.
Des centaines de manifestants ont défilé en centre-ville de Tours dans l'après-midi. © F3 / CD

Trois mois exactement après le début du confinement, les soignants se sont à nouveau donné rendez-vous en France. Si à Paris des affrontements ont éclaté, les manifestations dans les six préfectures de la région se sont généralement déroulées dans le calme. A Orléans, par exemple, le cortège des manifestants a oscillé entre 800 et 1000 personnes au cours de la matinée. A Tours, ils étaient 2500 à 3000 et dans le Cher, les manifestants ont culminé à 2000 personnes d'après nos confrères du Berry républicain.

 

300 euros et 100 000 postes de plus

S'ils sont encore si nombreux à protester, c'est parce que le "Ségur de la santé" annoncé par le gouvernement est encore loin de les satisfaire. Les trois demandes principales des syndicats, à savoir l'arrêt de la fermeture des lits, la revalorisation des salaires et la création de davantage de postes, n'ont pas encore été assez prises en comptes à leurs yeux.

"On réclame 300 euros d'augmentation salariale, cotisations comprises", explique Sylvie Berthuit, de la CGT Santé Loiret, au micro de France 3, ce qui représente "six milliards". "On est loin des 15 milliards d'euros accordés à l'aéronautique !" Les syndicats veulent aussi que soit mis en place un plan d'embauche à hauteur de 100 000 postes, qu'ils chiffrent à 4,5 milliards d'euros.

 

Retrouvez sur cette carte les différents lieux de manifestation dans la région

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société déconfinement manifestation économie social