Le marquage des vélos neufs est obligatoire depuis le 1er janvier, dans 6 mois ce sera au tour des vélos d'occasion

Faire graver son vélo neuf pour qu'il entre dans une base de données est devenu obligatoire depuis le 1er janvier. Si votre vélo est volé, cela va permettre de le retrouver et cela peut dissuader les voleurs.

Les vélos achetés neufs doivent être marqués
Les vélos achetés neufs doivent être marqués © Isabelle Racine / France Télévisions

Avec la crise sanitaire et les confinements, les Français se sont mis à pédaler. Cela fait faire du sport, ça évite de prendre les transports en commun et c’est bon pour la planète. Les ventes de vélo ont ainsi explosé et selon le cabinet Xerfi, le marché devrait progresser de plus 15 % en valeur en 2020 (après un bond de 10 % en 2019) et il est estimé à 3,4 milliards d'euros en 2023.

Désormais quand vous achetez un vélo neuf, vous devez le faire graver c’est-à-dire que votre vélo doit porter un "identifiant unique" auquel sont rattachés vos coordonnées. C'est un peu la carte grise du vélo qui vous permettra, peut-être (!) de le retrouver si un jour, on vous le vole.

Chaque année en France, 500 000 bicyclettes sont volés selon le Ministère de l’Intérieur. Les vélos sont retrouvés dans moins de 40 % des cas et seuls 2 % retrouvent leurs propriétaires. Autant dire rien…. Le problème est que bien souvent, ils ne sont pas gravés et c’est donc impossible de les identifier.

Le marquage des vélos neufs devient obligatoire à partir du 1er janvier

Pour essayer de faire face à ce fléau et retrouver les propriétaires des bicyclettes volées, votre engin doit être "immatriculé" avec un système de marquage Bicycode® qui permet de rendre à leurs propriétaires les vélos volés grâce à une base de données constituées des vélos marqués.

Comment ça fonctionne ?

Chacun peut consulter le registre en cas de découverte d'un vélo abandonné et l'amener aux forces de l'ordre s'il est signalé volé. Les services de police et de gendarmerie disposent d'un accès sécurisé à la base de données qui comprend les noms et coordonnées des propriétaires. Ils peuvent ainsi contacter les propriétaires.

Un coup frein aux vols de bicyclettes

De plus, marquer son vélo a un caractère dissuasif auprès des voleurs car ceux-ci choisissent en priorité de voler un vélo non marqué. Ce système d'identification permet également une traçabilité du vélo. Cela évite ainsi le trafic et le recel de vélos, les acheteurs pouvant vérifier au préalable que le vélo n'a pas été volé

Comment faire marquer son vélo ?

La procédure pour le marquage des vélos est très simple : rendez-vous chez un opérateur agréé muni de la facture et d'une pièce d'identité. Gravage, étiquetage ou injection de résine, les techniques diffèrent et les prix aussi. Ensuite, on vous remet le passeport du vélo. Il faut ensuite vous enregistrer.

© Isabelle Racine / France Télévisions

Cyril Robin est vendeur de cycles à Olivet. Dans son atelier, il a opté pour une soudure chimique avec numéro intégré.

Je propose de graver les vélos de mes clients depuis un certain temps déjà. J’ai anticipé l’obligation. Vu le prix de certain vélo, c’est indispensable ! Et cela rassure les clients. 

Cyril Robin, vendeur de cycles à Olivet

Les vélos d'occasion aussi

Quant aux vélos d'occasion, l’obligation de marquage entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Cyril Robin prévient et recommande de ne pas attendre le 1er juiller pour faire graver : "Si tout le monde se réveille le 1er juillet 2021, il y aura embouteillage dans les ateliers de cycles. Un petit conseil : prenez les devants !"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports