Orléans : un Blésois condamné à deux mois de prison ferme pour avoir tiré sur un chat

image d'illustration / © Gérard Houin /BELPRESS/MAXPPP
image d'illustration / © Gérard Houin /BELPRESS/MAXPPP

Un sexagénaire a été condamné à deux mois de prison ferme par la cour d’appel d’Orléans pour avoir, en 2017, tiré à la carabine sur un chat. L’animal avait dû être euthanasié.

Par Amélie Rigodanzo

Le 29 mai 2017, l’homme de 63 ans avait tiré sur le chat de son voisin avec une carabine de foire. Comme le rapportent nos confrères de la République du Centre, il a déclaré à l’audience en avoir: "marre des chats" qu’il accuse d’abimer ses fleurs.

La nature des blessures n’avait laissé d’autres possibilités au vétérinaire que d’euthanasier l’animal blessé.

En première instance devant le tribunal correctionnel de Blois, l’homme avait été condamné à un mois de prison ferme, mais, jugeant la peine trop, lourde, il avait décidé de faire appel.

Bien mal lui a pris puisque sa peine d’emprisonnement a donc été doublée.  Il devra également verser 1.200 euros au propriétaire du chat et 800 euros à la SPA qui s’était constituée partie civile.
 

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus