• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans : le programme « HOPE », pour redonner de l’espoir aux réfugiés

Cours de français à l'AFPA d'Olivet (45) / © Hervé Kerrien
Cours de français à l'AFPA d'Olivet (45) / © Hervé Kerrien

HOPE, pour Hébergement, Orientation et parcours vers l’Emploi. 4 lettres et 11 réfugiés accueillis, hébergés et formés au métier d'employé commercial en magasin pendant 10 mois à l'AFPA.

Par Isabelle Racine

Ils sont onze réfugiés. 6 sont originaires d’Afghanistan, 4 du Soudan et 1 de Syrie, ils sont âgés de 20 à 30 ans et ont un statut de réfugiés. Ils sont arrivés en France en 2016 ou 2017. Ils vont passer 10 mois à l’AFPA d’Olivet pour y suivre une formation en alternance.


Hope en français espoir, pour redonner de l’espoir aux réfugiés

C’est le dispositif HOPE, pour Hébergement, Orientation et Parcours vers l’Emploi. La formation commence par 3 mois de cours de français et surtout de français à usage commercial. Ensuite, pendant 7 mois, les réfugiés auront un contrat de professionnalisation signé avec des supermarchés locaux qui se sont engagés à les former et à leur apprendre un métier : celui d’employé commercial en magasin. Au terme de cette durée, si tout se passe bien, les supermarchés les embaucheront.


Un dispositif géré par l'Etat

La préfecture du Loiret assure la coordination et le suivi du dispositif HOPE. C’est l’OFII, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration qui a recensé les personnes susceptibles de bénéficier du projet HOPE en collaboration avec les structures qui ont en charge l’hébergement des demandeurs d’asile.

En 2017, à Tours, des réfugiés ont été formés au métier d'employé de magasin. A Chartres, ils ont été formés en soudure. L'idée est de former aux métiers dit "en tension" c'est-à-dire aux métiers qui manquent fortement de main d'oeuvre.
Ils touchent entre 300 et 400 euros par mois.

► Pour info : en France, le programme Hope prend en charge 1000 personnes. La région Centre-Val de Loire en accueille 40.




HOPE : Hébergement, Orientation et Parcours vers l’Emploi

HOPE est un parcours avec un programme de formation tourné vers l’emploi et l’autonomie des personnes réfugiées :

- l’apprentissage du français
- l’apprentissage d’un métier dit « en tension » c’est-à-dire qui manque de main d’œuvre.
- l’hébergement et la restauration pendant toute la durée du parcours
- l’accompagnement administratif, social, médical et citoyen

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus