• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Canicule : l'Eure-et-Loir et le Loiret touchés par un pic de pollution à l'ozone

A cause de la température extrêmement élevée dans le Loiret, l'air est de très mauvaise qualité ce jeudi. / © MAXPPP
A cause de la température extrêmement élevée dans le Loiret, l'air est de très mauvaise qualité ce jeudi. / © MAXPPP

Selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air dans la région, Lig'Air, l'Eure-et-Loir et le Loiret sont en passe de dépasser ce jeudi le seuil recommandé de pollution par l'ozone. 

Par France 3 Centre-Val de Loire

La canicule fait des ravages dans l'Eure-et-Loir et le Loiret. Lig'Air, association de surveillance de la qualité de l'air dans la région Centre-Val de Loire, a annoncé que les deux départements, déjà en vigilance rouge à la canicule, étaient en passe de dépasser le seuil recommandé en ozone, fixé à 180 microgrammes par mètre cube (180 µg/m3/h) ce jeudi.

Une chose est sûre, la qualité de l'air s'est fortement dégradée dans la région, particulièrement en Eure-et-Loir et dans le Loiret.
 

"Avec les températures élevées et un ensoleillement important, le polluant ozone s'est bien installé en région Centre-Val de Loire, sans pour l'heure dépasser des valeurs réglementaires. En effet, ce polluant secondaire est créé lors de journées très ensoleillées à partir de polluants provenant du trafic automobile ou d'activités industrielles", indique Lig'Air, qui a estimé l'indice de qualité de l'air des villes d'Orléans, Chartres, Montargis et Dreux à 8, soit un niveau mauvais. "Les personnes les plus sensibles (enfants, insuffisants repiratoires, personnes âgées, ...) peuvent, dès ce niveau, ressentir une gêne respiratoire."
 

"Dès demain (vendredi), l'arrivée d'une dégradation orageuse devrait entraîner une amélioration de la qualité de l'air", prévient la préfecture du Loiret dans un communiqué. L'indice sera de 5, soit une qualité de l'air "moyenne". Même chose en Eure-et-Loir où surviendra "une levée de la procédure pour la journée du 26 juillet".

Des recommandations ont été données par les préfectures du Loiret et d'Eure-et-Loir. Elles recommandent notamment à chacun d'éviter de s'exposer à des facteurs de pollution supplémentaires, comme la fumée de cigarette, et aux personnes vulnérables de limiter leurs sorties. 

Les recommandations sanitaires de la préfecture du Loiret

Le communiqué de la préfecture du Loiret indique les recommandations à suivre pour la journée :
"ll convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération (la situation, lors d’un épisode de pollution, ne justifie pas des mesures de confinement) et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, exposition aux pollens en saison…"

Personnes vulnérables ou sensibles :
• privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
• évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ;
• éviter les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en extérieur, dont les compétitions. Celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues ;
• prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant ;
• en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

Population générale :
• privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
• évitez les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en extérieur, dont les compétitions. Celles se déroulant en intérieur peuvent être maintenues ;
• en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

Sur le même sujet

Agathe Fournigault : "Le Grenelle des violences conjugales de Marlène Schiappa ? Une supercherie !"

Les + Lus