La région Centre-Val de Loire fortement renouvelée par les migrations résidentielles en 2014

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Ricoud .

L'Insee vient de publier une étude sur les migrations résidentielles. En 2014, 325 000 personnes ont changé de logement en Centre-Val de Loire. Les deux tiers ont bougé au sein de la région.

Selon l'étude de l'Insee, notre région est celle qui est la plus fortement renouvelée par les migrations résidentielles au cours de l'année 2014.



Le Centre-Val de Loire gagne près de 1200 habitants : les taux d’entrées et de sorties sont les plus importants de France.

L’Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher enregistrent les soldes migratoires les plus importants de la région.



Le Centre-Val de Loire attire, même faiblement, toutes les classes d’âge sauf les 15-24 ans. Les personnes de 55 ans ou plus, majoritairement des franciliens, viennent s’installer dans la région.



Avec une perte migratoire d’environ 3 100 individus, la région est la moins attractive de France pour les étudiants.



Ce qu'il faut retenir :

De nombreux départs et arrivées dans la région pour un solde migratoire presque nul ;
  • 55 450 arrivées en provenance d’autres régions pour 54 250 départs
  • des échanges principalement avec l’Île-de-France
  • 1 200 habitants en plus grâce aux mobilités, soit 0,05 % de la population régionale.


Des jeunes et des seniors qui se croisent :

  • le Centre-Val de Loire, région la moins attractive de France pour les étudiants. Leur déficit migratoire pèse plus sur la population étudiante que dans les autres régions limitrophes de l'Île-de-France
  • les seniors sont autant attirés par notre région que par la Corse ou la Normandie. Ils arrivent majoritairement de la région parisienne au moment de la retraite.


Des actifs arrivent mais ne travaillent pas toujours dans la région :

  • 31 000 actifs sont venus s'installer dans la région, 29 600 en sont partis
  • parmi ces nouveaux actifs, 75 % ont un emploi mais près d’un tiers ne travaillent pas dans la région comme sur le reste du territoire national, ce sont les catégories sociales supérieures les plus mobiles.


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité