Un adolescent fauché à vélo : un vélo blanc pour rendre hommage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Perrine Roguet

Une centaine de personnes, vélo à la main s'est rassemblé à Saint-Jean-de-Braye pour rendre hommage à Pierre-Thomas. L'adolescent de 13 ans a été fauché par une camionnette le 8 décembre 2021. Selon le collectif Vélorution, les infrastructures routières ne sont pas adaptées aux cyclistes.

"Plus jamais ça" ils sont une centaine à s'être rassemblés, vélo à la main, pour rendre hommage à Pierre-Thomas, jeune cycliste de 13 ans. Partis de la Place de Loire à Orléans, ils se sont rendus à Saint-Jean-de-Braye, avenue du Capitaine Jean où a eu lieu l'accident.

À la nuit tombée, le 8 décembre 2021, le jeune adolescent de treize ans décède après avoir été percuté par une camionnette au niveau d'un rond-point.

Un vélo blanc symbolise désormais le drame, attaché au poteau qui indique le nom de l'avenue. Accroché au guidon, un écriteau aux allures de pierre tombale : "Pierre-Thomas, 17 aout 2008, 8 décembre 2021". 

Rond-point dangereux

L'infrastructure est particulièrement dangereuse, affirme Nicolas Guilmain, militant du Collectif Vélorution : "en France, aujourd'hui, on ne sait pas vraiment faire des aménagements sécurisés, c'est bien le problème". En montrant le rond-point, il poursuit :

Il date de vingt ans, il n'est plus du tout aux normes des recommandations actuelles. On ne fait plus de giratoires de ce type là qui sont très dangereux quand on est à vélo.

Nicolas Guilmain

Derrière lui, la piste cyclable, matérialisée en vert est sur l'extérieur du rond-point. "Le travail de sécurisation commence, on est vraiment à l'année zéro du vélo dans notre territoire" constate-t-il. Pierre-Thomas n'est pas le seul cycliste mortellement victime d'un accident de la route. Ils ont été trois dans la Métropole d'Orléans en 2021.