• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

200 choristes en hommage aux victimes à Tours

200 choristes en hommage aux victimes des attentats de Paris à Tours / © N. Lemaire
200 choristes en hommage aux victimes des attentats de Paris à Tours / © N. Lemaire

Ils étaient 200 choristes ce samedi après-midi à l'intérieur de la mairie de Tours. 200 choristes pour un hommage émouvant aux victimes des attentats de Paris

Par Elsa Cadier

Da pacem, un message de paix dans le péristyle de la mairie de Tours

Après une minute de silence, les notes de Da pacem (donne la paix) d'Arvo Pärt ont résonné dans le péristyle et l'escalier d'honneur de l'Hôtel de ville de Tours, en hommage aux victimes des attentats de Paris... l'émotion était palpable. 

Jean-Marie Pacqueteau, de l'ensemble vocal Erik Satie a soumis l'idée. Les chorales Jacques Ibert, Erik Satie, universitaire de Tours, Opus 37, Plurielles, les Salanganes, le choeur Emmanuel Chabrier, A Piacere, Alingavia, Cassiopée, et le chœur de jeunes du conservatoire, d'élèves du lycée Paul-Louis-Courier, du lycée Grandmont ont répondu présents. 
200 choristes à Tours en hommage aux victimes des attentats de Paris
Après une minute de silence, les notes de Da pacem (donne la paix) d'Arvo Pärt ont résonnées dans le péristyle et l'escalier d'honneur de l'Hôtel de ville de Tours, en hommage aux victimes des attentats de Paris - N. Lemaire

Le chant est fort, mais court. L'œuvre d'Arvo Pärt, commandée par Jordi Savall, suite aux attentats de Madrid de 2004, ne dure que cinq minutes. Plutôt deux fois qu'une, ils ont chanté à nouveau. Mais un message de paix doit-t-il être long pour être entendu ? 

Le public dans la mairie de Tours / © N. Lemaire
Le public dans la mairie de Tours / © N. Lemaire





Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus