Une école du numérique à Tours labellisée par l’Etat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amira Bouziri
Une session de cours au CEFIM à Tours, le 6 février 2016.
Une session de cours au CEFIM à Tours, le 6 février 2016. © France 3 Centre-VDL

Le CEFIM est la seule école d’Indre-et-Loire à avoir reçu le label Grande école du numérique. Elle propose des formations en alternance de deux ans pour les futurs professionnels du web.

Ses taux d’insertion en emploi vont de 80 à 100%. Le CEFIM est une école du numérique qui professionnalise rapidement ses élèves. Composées de 700 heures à l’école et 400 heures en entreprise, ses formations de deux ans en alternance préparent aux métiers de web designer et de développeur web.
 

Une formation rapide et professionnalisante

 
La particularité de cette école, ce sont les professeurs. Ils sont pour la plupart encore dans l’exercice de leur fonction de graphiste ou de développeur. Une quinzaine d’élèves assistent à chaque session. L’objectif est d’enseigner aux alternants la création graphique de sites internet ou le développement de logiciels pour les entreprises ou d’applications pour smartphones.
 
Un label encourageant
 
Le CEFIM a été créé il y a quatorze ans et est installé depuis six ans dans le quartier des Deux-Lions à Tours. Le label Grande Ecole du numérique leur a été attribué par l’Etat en octobre 2015 ainsi qu’à 129 autres écoles en France de formations courtes et qualifiantes.
 
Ce label permettra à l’école d’obtenir plus de subsides, de développer des formations gratuites pour les plus défavorisés ou de proposer à certains élèves une bourse. L’objectif du gouvernement, à travers le label Grande école du numérique, est de former 10 mille personnes d’ici 2017.

Regarder le reportage de Jean-Paul Baume et Luc Perot
durée de la vidéo: 01 min 54
Tours : le CEFIM école du web et des réseaux ©France 3 Touraine-Val de Loire

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.