• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

la galerie cravantaise cette semaine dans l'agenda

Danielle Perrot a crée la galerie Cravantaise il y a 8 ans. / © A. Moreau
Danielle Perrot a crée la galerie Cravantaise il y a 8 ans. / © A. Moreau

l'agenda vous emmène cette semaine dans le Chinonais, à Cravant-les-Côteaux à la découverte d'une bâtisse du XIVeme siècle reconvertie en galerie d'art contemporain. Un lieu original dans ce territoire viticole.

Par Arnaud Moreau

C'est un lieu original, une magnifique batisse du XIVeme siècle qui a servi de corps de ferme, de chai de viticulture et aui accueille aujourd'hui des œuvres: la galerie Cravantaise. Depuis 2008 à l'initiative de Danielle Perrot, ce lieu expose des peintures de sculptures et peintures d'artistes locaux mais aussi venus de toute la France. "L'échange avec les artistes est primordial" explique Danielle Perrot. "Je suis une passionnée mais je ne viens pas du monde de l'art. J'apprends tous les jours à leur contact, c'est un rêve qui se réalise depuis huit ans. Cela avait du sens de créer cette galerie ici dans un territoire rural et viticole. Dans une grande ville les cercles d'amateurs d'art et de collectionneurs sont déjà formés. Il nous a fallu un peu de dialogue au début bien sûr pour que les gens de Cravant s'approprient le lieu mais aujourd'hui il est accepté et apprécié de tout le monde."
Pour créer des liens avec les acteurs locaux, Danielle organise des rendez-vous. Ils mélangent notamment viticulteurs et artistes qui peignent pour l'occasion, le temps d'un week end bien souvent. Une initiative couronnée de succès.

agenda sur la galerie Cravantaise
l'agenda vous fait découvrir la galerie Cravantaise, une bâtisse du XIVeme siècle qui a accueilli un chai de viticulture par le passé - France 3 Centre VDL - A. Moreau / I. Racine


La galerie accueille des artistes locaux ou venus de toute la France


Parmi les artistes locaux exposés, on trouve le peintre et sculpteur MAS. D'origine Sénégalaise, cet architecte de métier basé aujourd'hui à Sorigny réalise ce qu'il appelle des "archi-peintures", il s'agit de sculptures de bois présentées sous formes de tableaux et peintes. "Je crois aux fusions des disciplines" explique-t-il. "Tout petit, en allant à l'école, je croisais les sculpteurs de bois au marché. J'ai toujours voulu faire comme eux! J'étais passionné par l'art, le dessin. Comme il n'y avait pas d'école des beaux arts où j'habitais, j'ai fait des études d'architecture par défaut! Aujourd'hui établi en France, j'ai été influencé par la peinture sur toile, l'art majeur en occident. Mon travail résulte donc d'une fusion entre les deux."

Le travail de MAS est à voir toute l'année 2016 à la galerie Cravantaise. L'exposition temporaire accueille en parallèle le travail d'autres artistes jusqu'au 26 juin.

l'artiste d'origine Sénégalaise MAS expose en ce moment à la Galerie / © A. Moreau
l'artiste d'origine Sénégalaise MAS expose en ce moment à la Galerie / © A. Moreau


Une autre exposition à ne pas manquer dans la région


C'est une exposition à ne pas manquer: Orléans pendant la Grande Guerre. Une ville et des vies à l'arrière. Réunis au musée des Beaux Arts de la ville, objets et témoignages inédits racontent comment le conflit a été vécu. Il a fallu plus d'un an et demi aux commissaires pour mettre sur pied cette exposition à laquelle ont participé plusieurs descendants de personnes ayant vécu cette période. De l'incrédulité des habitants découvrant les soldats de l'armée indo-anglaise jusqu'au matériel d'hôpital de l'époque, rien n'a été laissé au hasard. Dans un souci pédagogique, les commissaires essaient d'humaniser l'exposition en mettant le visiteur à la place de personnalités d'Orléans: le futur peintre Maurice Dubois, le futur ministre Jean Zay ou encore l'écrivain mort au combat Charles Péguy. Une exposition à découvrir jusqu'au 21 août.

exposition sur la Grande Guerre à Orléans au musée des Beaux Arts / © A. Moreau / France 3 Centre
exposition sur la Grande Guerre à Orléans au musée des Beaux Arts / © A. Moreau / France 3 Centre


à découvrir aussi : la musique envoutante de Bachar Mar Khalifé


C'est un pont dressé entre orient et occident. le musicien franco-libanais Bachar Mar Khalifé se produira mercredi 4 avril à l'Astrolabe d'Orléans. Seul au piano ou manipulant les instruments orientaux, il sera accompagné d'un batteur et d'un bassiste. A mi-chemin entre l'ultra-acoustique et les musiques amplifiées, le trio envoutera les spectateurs. 

Présentation de l'artiste Bachar Mar Khalifé
Présentation de l'artiste Bachar Mar Khalifé


Autre cadre magnifique pour une exposition: Lavardin


Lavardin dans le Loir-et-Cher est connu pour son château mais aussi ses maisons troglodytiques. L'une d'entre elles est transformée en galerie "la Resistance". Aprille Best Glover vous invite à découvrir dans ce cadre inédit les oeuvres Goran Vojinovic. Il s'agit d'un artiste serbe qui expose sur l'art sacré. Le thème est d’actualité puisque l’exposition démarre le même weekend que la fête de Pâques dans l'église orthodoxe. L'exposition se poursuivra jusqu'au 29 mai 2016 pendant les heures d’ouverture. (du jeudi au dimanche 14h30 à 18h30)

Galerie la Resistance à Lavardin (41) / © A. Moreau France 3
Galerie la Resistance à Lavardin (41) / © A. Moreau France 3



Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus