• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les hôpitaux de Tours restructurés à l'horizon 2026

Le ChRU de Tours. / © ALAIN JOCARD / AFP
Le ChRU de Tours. / © ALAIN JOCARD / AFP

Le CHRU de Tours devrait connaître une profonde mutation dans la prochaine décennie. La direction annonce qu'un plan de restructuration des sites est à l'étude. Un dossier majeur puisqu'il est estimé à 500 millions d'euros.

Par Ch.L/F.Leroy

Le CHRU de Tours a la particularité d'être éclaté sur cinq sites. Avec chacun leurs spécialités. Ce qui n'est pas rationnel. Et entraîne d'énormes surcoûts d'ailleurs pointés par la Cour des Comptes. 

De cinq sites, il pourrait passer à deux. Clocheville, l'hôpital emblématique tourangeau, en plein centre ville, pourrait ainsi disparaître.  L'idée de restructurer le CHRU n'est pas nouvelle. Mais un tel projet coûte cher, aux environs de 500 millions d'euros. 

Il semble cependant sur la bonne voie. L'Etat pourrait mettre des financements à disposition. Les travaux pourraient commencer dans quatre ans. Après une longue phase de réflexion technique.  

L'ouverture des nouvelles structures est annoncée pour 2026.  

Sur le même sujet

Agathe Fournigault : "Le Grenelle des violences conjugales de Marlène Schiappa ? Une supercherie !"

Les + Lus