Cet article date de plus de 4 ans

Indre-et-Loire : RD 943, la départementale de tous les dangers

Depuis janvier 2017, on dénombre une dizaine de morts sur la route départementale 943. L'une des plus meurtrières d'Indre-et-Loire.
durée de la vidéo: 02 min 47
Indre-et-Loire : RD 943: la départementale de tous les dangers ©France 3 Centre-VDL
La RD 943 relie Tours, Loches et le sud Touraine. Une longue bande d’asphalte avec d’interminables portions de ligne droite, entrecoupée de virages parfois raides. Une route passant parfois dangereusement au cœur de quelques petites communes. Une départementale fréquentée aussi par les voitures que par les nombreux poids lourds ralentis dans leur élan par de rudes montées. Les bouchons de Cormery sont célèbres, les ralentissements à l’entrée de Loches sont réguliers.
Un parcours déjà dangereux, mais il faut y associer les comportements à risque de certains conducteurs excédés par la monotonie de cette voie. Des accrochages, de violents accidents, des blessés, des morts. Une dizaine sur les 3 dernières années….
Le mercredi 11 janvier 2017 fut un tournant . Un nouvel accident fit 2 victimes. En session quelques heures plus tard, le Conseil de la communauté de communes Loches Sud Touraine a décidé de réagir en votant une motion pour demander à ce que la RD 943 devient une « priorité régionale par l’inscription dans le contrat de Plan Etat-Région, et que des investissements importants soient réalisés » pour que cesse le carnage….
Poursuivre votre lecture sur ces sujets