• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Procès des mariages chinois : 2e jour

Lise Han éprouvée lors du deuxième jour de procès en janvier 2016. / © France 3 Centre-Val de Loire
Lise Han éprouvée lors du deuxième jour de procès en janvier 2016. / © France 3 Centre-Val de Loire

Pour ce deuxième jour d'audience, le tribunal s'est penché sur la nature de la relation entre Lise Han, l'organisatrice des mariages chinois et Jean Germain, l'ancien maire de Tours qui s'est donné la mort. 

Par Elsa Cadier

2e jour de procès : Lise Han éprouvée 

Ce matin l'audience a du être interrompue pendant plusieurs minutes, Lise Han, l'organisatrice des mariages chinois et personnage central de l'affaire, était en larme. Surtout au moment où il a fallu expliquer les conditions de sa démission de la mairie. Puis le tribunal a abordé la question de la relation affective entre Lise Han et Jean Germain l'ancien maire de Tours. Le tribunal a cherché à déterminer s’il y a eu ou non escroquerie et prise illégale d’intérêts.

Lors de ce deuxième jour d'audience, il a beaucoup été question de l'ancien maire de Tours et une question essentielle reste posée : comment expliquer qu'il n'a pas vu que sa collaboratrice était restée la gestionnaire de fait de la société Time qui bénéficiait des marchés publics passés par la mairie ?

En mettant fin à ses jours en avril dernier, en laissant une lettre qui expliquait son geste, Jean Germain voulait laver son honneur qui avait été selon lui sali par la presse, par la justice et par certains de ses collaborateurs.
Six mois plus tard, le débat n'est toujours pas clos. 

Lire aussi 

► Suivez le live de nos journalistes X.Naizet et D.Jouillat sur Twitter #mariageschinois





Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus