Les réfugiés du camp du Sanitas toujours dans l'attente

Le camp de fortune d'une trentaine de réfugiés dans le quartier du Sanitas à Tours fin juin 2015. / © France 3 Centre - Val de Loire
Le camp de fortune d'une trentaine de réfugiés dans le quartier du Sanitas à Tours fin juin 2015. / © France 3 Centre - Val de Loire

A Tours, les huit familles du camp du Sanitas n'ont pas de logement depuis maintenant 60 jours. Les associations attendent des solutions pour la trentaine de personnes du campement mais sans réponse depuis le début du mois de juillet.

Par France 3 Centre - Val de Loire

Handicapée depuis l'âge de 6 ans suite à l'explosion d'une bombe, Diana a fui son pays avec sa mère. Réfugiée en France elle va à l'école et apprend le français. Mais depuis le 19 juin elles ont rejoint le campement du Sanitas à Tours et Diana ne peut plus aller à l'école.

Une trentaine de personnes sont réfugiées comme Diana dans le campement. Ils viennent d'Albanie, d'Arménie, Tchétchénie, Angola. Tous attendent depuis deux mois un logement.

 / © France 3 Centre - Val de Loire
/ © France 3 Centre - Val de Loire


Le maire de Tours, Serge Babary est venu à la rencontre des réfugiés mercredi dernier. Il doit rencontrer le préfet le 24 août prochain afin de trouver des solutions. En attendant, un rassemblement de soutien aux réfugiés du Sanitas est prévu ce mardi à 18h devant la mairie.


Le reportage d'Aurélie Albert et Luc Pérot :

Réfugiés Sanitas Tours

 

Sur le même sujet

Les + Lus