Cet article date de plus de 4 ans

Tours : liquidation judiciaire d'un foyer accueillant des sans-abri

Avec la mise en liquidation judiciaire d'une association qui gérait un foyer d'hébergement, trente-six sans-abri risquaient de se retrouver à nouveau à la rue. Ils seront relogés dans un gymnase au lendemain de Noël.
Une personne sans-abri (Illustration, décembre 2016)
Une personne sans-abri (Illustration, décembre 2016) © MaxPPP
Trente-six sans-abri seront relogés dans un gymnase au lendemain de Noël après la mise en liquidation judiciaire de l'association qui gérait leur foyer d'hébergement, à Tours, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture d'Indre-et-Loire. 

Le tribunal de grande instance de Tours a ordonné jeudi la liquidation judiciaire, à la demande du président de l'association qui gérait le foyer Albert Thomas, pour "difficultés économiques et d'organisation internes à l'association", a indiqué la préfecture.

Un gymnase ouvert

Le conseil d'administration de l'association avait auparavant démissionné après avoir constaté un trou financier de plus de 50.000 euros. Le foyer d'hébergement employait huit salariés.

"Prenant acte de cette situation qui, au coeur de la période hivernale, met en situation de vulnérabilité les 36 personnes qui sont actuellement hébergées au foyer Albert Thomas, le préfet d'Indre-et-Loire a demandé à ses services d'activer un dispositif de mise à l'abri transitoire", a indiqué la préfecture.

"Il a été décidé d'ouvrir à titre exceptionnel" un gymnase de la ville et "les résidents du foyer y seront orientés dès lundi soir pour y être pris en charge", a précisé la préfecture.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société sdf