Cet article date de plus de 5 ans

COP21 : des gestes simples pour la planète ... et votre porte-monnaie !

 C'est la somme de tous les ruisseaux qui forme les grandes rivières. En matière de protection de l'environnement, il en va de même. La multiplication de gestes simples ou d'investissements réduits peut contribuer à réaliser de grandes économies.
Voici quelques exemples, applicables au quotidien

Des gestes simples pour "sauver la planète"

Il y en a des dizaines ! Ils sont plus ou moins faciles à mettre en oeuvre, plus ou moins économes, plus ou moins spectaculaires ... Nous n'allons pas dresser ici un inventaire de tout ce que vous pouvez faire pour apporter votre" pierre à l'édifice", mais vous proposer quelques gestes simples à réaliser et à partager chez vous, en famille et même entre voisins.

En France, lorsque tous les appareils électriques sont en veille, ils consomment l'équivalent de la production d'une centrale nucléaire !





 

A Paris, pour aider les familles à apprendre quelques gestes écologiques simples, un représentant de la fondation Nicolas Hulot s'est déplacé à domicile.
Des gestes écolos au quotidien

 
Récapitulons !

Diminuer sa consommation d'eau, d'électricité, de gaz ... Réduire ses déchets ou encore renoncer à l'utilisation de sacs en plastique pour faire ses courses ... Voici quelques trucs et astuces bons à mémoriser.

Histoire d'eau
En moyenne, nous consommons entre 30 et 40 m3 d'eau par personne et par an. Vous pouvez facilement diminuer ce volume

   - Sur tous les points d'eau de votre habitation et pour une somme très modique, vous pouvez ajouter des "mousseurs" ou brise-jet". Il s'agit d'un petit accessoire qui se fixe à la sortie du robinet et qui permet de réduire la quantité d'eau tout en conservant un débit correct. L'astuce ? des micro-bulles d'air qui "allègent" l'eau !
   - 
Privilégiez également la douche au bain, mais à condition de ne pas laisser couler l'eau inutilement. Des systèmes "stop-douche" très simples,  permettent de conserver le réglage du mitigeur entre 2 utilisations.
   - Coupez l'eau pendant que vous vous brossez les dents et mieux même, utilisez un gobelet pour vous rincer la bouche !
   - Dans les toilettes, vous pouvez à moindre coût, réduire le volume d'eau utilisé en ajoutant dans le réservoir un corps solide comme - par exemple- une brique ou bien une grosse pierre. Cela réduira d'autant la quantité d'eau déversée lorsque vous actionnerez la chasse d'eau.
   - Plus sophistiqué, si vous possédez un lave-mains dans vos toilettes,
vous pouvez détourner son évacuation vers le réservoir des WC et ainsi réutiliser une eau certes un peu sale, mais tout à fait acceptable pour ce type d'usage. Des systèmes comprenant le réservoir avec lave-mains intégré existent également sur le marché.

Que la lumière "soie"
Une atmosphère un peu moins lumineuse ...  plus soyeuse ... ça vous dit ?
   - Réduisez la puissance des ampoules
de vos luminaires.
   - Privilégiez des abat-jours clairs qui atténuent moins la lumière.
   - Bannissez l'utilisation des lampes Halogène qui non seulement chauffent beaucoup, mais en plus consomment beaucoup plus de Watts qu'une ampoule normale.
   - Remplacez vos anciennes ampoules à filament par des nouvelles dites  "basse consommation".
"Chauffe Marcel" ... Mais pas trop !
Le poste chauffage est pour un logement celui qui représente la plus grande part des dépenses d'habitation. On a donc toutes les raisons de d'y intéresser de près. 
7% de consommation en moins, c'est la différence entre un appartement chauffé à 21°
et un autre chauffé à 19°. Cela vaut le coup d'enfiler une petite laine supplémentaire, non ?
Alors : 
    - La nuit, réduisez la température de votre logement à 17°. Non seulement c'est économique, mais en plus, il parait qu'on dort mieux "au frais" ! 
   - Il est est plus économique de modifier le réglage du thermostat selon les conditions d'occupation du logement et de ses différentes pièces que de conserver une température constante en permanence. 
   - Il existe aujourd'hui des thermostats connectés qui, par l'intermédiaire d'une box internet ou d'autres installations accessibles à travers une simple ligne téléphonique, permettent de piloter à distance le système de chauffage. Les économies peuvent grimper très rapidement sans pour autant sacrifier le confort.

Au pas de ... courses !
Le choix des grandes surfaces et des centre-commerciaux en périphérie des villes pour faire ses courses .... C'est (presque) dépassé ! Selon la nature de vos besoins, il n'est pas toujours indispensable de prendre sa voiture.
Mais il y a aussi quelques règles de base que vous pouvez appliquer.
En tissu ou en papier, les sacs de course réutilisables sont "tendance" et en tout cas bien moins polluants que les poches en plastique qui mettent des dizaines d'années à se décomposer dans la nature !
   - De plus en plus d'enseignes commerciales proposent des produits en "vrac ". Ils sont souvent moins chers et de plus, on peut les emporter dans ses propres conditionnements.
   - Lorsque vous rangez vos courses dans votre réfrigérateur, retirez les emballages. Ils consomment inutilement des calories pour être tout aussi inutilement refroidis !
   - Adaptez vos achats à votre consommation ... Et pas l'inverse ! Jeter des aliments périmés ne devrait pas (plus) arriver !


Déchets, mais pas trop !
Aujourd'hui, très peu de communes facturent le ramassage des ordures au poids. Cela pourrait un jour changer !
N'attendez pas pour adopter quelques gestes simples qui réduiront le poids de vos poubelles.
   - Triez ! Le verre d'un côté ... Les emballages et tout ce qui est recyclable de l'autre. C'est à apporter dans les conteneurs mis à disposition un peu partout ...
   - Les épluchures et la plupart des déchets alimentaires peuvent être valorisés chez vous. Que ce soit, par exemple,  avec des poules à la campagne ... Ou dans des composteurs collectifs (ou individuels) en ville !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique environnement société