Cet article date de plus de 8 ans

Enquête sur l'assassinat de Victor Ribeiro la personne interpellée remise en liberté

La personne interpellée mercredi 12 décembre par la Police Judiciaire co-saisie de l'enquête avec la gendarmerie sur l'assassinat du chef d'entreprise du BTP a été remise en liberté jeudi sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle
La police technique et scientifique autour de la voiture de l'entrepreneur le 20 novembre dernier
La police technique et scientifique autour de la voiture de l'entrepreneur le 20 novembre dernier © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
L'homme entendu pendant deux jours dans les locaux de la police judiciaire de Bastia sous le régime de la garde à vue a été remis en liberté jeudi soir sans qu'aucune charge ne soit retenue à son encontre. 
Il avait été interpellée par la police judiciaire mercredi 12 décembre au matin près de Moriani, dans la plaine orientale en Haute-Corse.
Les policiers ont agi dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Victor Ribeiro, cet entrepreneur du BTP de la micro-région a été abattu le 20 novembre dernier à Prunete sur la commune de Cervione. Une perquisition a notamment été menée au siège de l'entreprise de BTP gérée par la victime mercredi matin.
D'autres personnes ont été entendues sans être placées en garde à vue. 

Selon nos informations les policiers intervenaient dans le cadre d'une vérification d'emploi du temps en lien avec la vie privée de la victime. 
Policiers comme autorités judiciaires observent le plus grand mutisme sur ces investigations.

Après les visites des ministres de la justice et de l'intérieur en Corse invitant notamment à un travail en étroite collaboration des services de police et de gendarmerie le parquet de Bastia avait pour la première fois co-saisi la police et la gendarmerie.
Pour l'heure cette piste autour de la vie privée de Victor Ribeiro ne semble pas particulièrement privilégiée.  

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes faits divers justice