• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Alerte sanitaire au Centre hospitalier de Bastia en Haute Corse

© FTViaStella
© FTViaStella

Mesures draconiennes à l'hôpital de Bastia contre des bactéries multi-résistantes aux antibiotiques. Depuis le  15 mars, 22 patients porteurs ou potentiellement porteurs sont  regroupés dans une unité temporaire afin d'éviter que d'autres malades ne soient contaminés.

Par Grégoire Bezie et Jean Crozier

Le Centre Hospitalier de Bastia (Haute-Corse) a annoncé vendredi dans un communiqué mettre en place une "Unité de Soins Renforcés" dédiée à la prise en charge de patients porteurs d'une bactérie multi-résistante aux antibiotiques. 


22 cas identifiés

"Depuis le mois de juin 2012, le Centre Hospitalier de Bastia a identifié plusieurs cas de bactéries multi résisitantes aux antibiotiques qui sont des entérobactéries productrices de carbapénémase (EPC)", a indiqué la direction de l'hôpital vendredi 15 mars.

Dès l'identification des premiers cas, le Centre Hospitalier de Bastia explique avoir mis en place une organisation pour la prise en charge des patients concernés, "des porteurs sains (patient porteur de la bactérie mais ne présentant pas d'infection liée à cette bactérie". 

Au 15 mars, dix-neuf cas ont été identifiés, qui en l'absence de mesures de préventions "sont susceptibles de transmettre les germes dont ils sont porteurs au personnel soignant et aux autres patients". 

Malgré la mise en place de ces mesures, "des nouveaux cas ont été identifées en 2013", révèle la direction qui a "décidé de renforcer son dispositif et de dédier une unité d'hospitalisation, dénommée Unité de Soins Renforcés", afin d'éviter le risque de transmission "des germes" dans et en dehors de la structure hospitalière.

Cette mesure provisoire doit durer quatre semaines et n'affecte pas l'ensemble des "services de l'hôpital (qui) continue de fonctionner normalement", précise le communiqué. 
Reportage de Céline Dupeux et  Paul-Antoine Francheschi
DMCloud:48565
Protections optimales à l'hôpital de Bastia
Marie-Josèphe Contrucci
Cadre de santé
Dr Jean-Claude Mouriès
Président de la commission médicale d'établissement

A propos des entérobactéries

Les entérobactéries sont des bactéries courantes du tube digestif qui peuvent quelquefois être responsables d'infections chez l'homme. Certaines d'entre elles peuvent produire des enzymes qui inactivent certains antibiotiques et deviennent de ce fait des bactéries multi résistantes.

Les modes d'acquisition de ces bactéries sont:

  • d'une part liés à une mauvaise utilisation des antibiotiques ces dernières décennies;
  • d'autre part liés à une transmission manuportée, nécessitant le respect strict des mesures préconises (en particulier l'hygiène des mains).

La situation rencontrée au CH de Bastia n'est pas spécifique à l'établissement, ni à la Corse. Des situations similiaires sont observées à l'échelle nationale et internationale, selon la direction de l'hôpital de Bastia.

Sur le même sujet

ITW - Jean-Guy Talamoni, statut de résident

Les + Lus