Cet article date de plus de 7 ans

Polémique et mobilisation en Corse sur l'avenir de la Testa Ventilegne

Défenseurs de l'environnement et mouvements politiques se mobilisent dimanche 21 avril contre l'aménagement de l'espace remarquable de la Testa Ventilegne à Figari. Claude Pompa, le maire de la commune, défend son projet et affirme que "la terre de Figari n'est pas à vendre".
Le site de la Testa Ventilegne
Le site de la Testa Ventilegne © FTViastella
La manifestation, dimanche 21 avril, à Figari à l'appel du Collectif pour la loi littoral,  compte rassembler largement à la Testa Vintilegna dans l'extrême sud entre Pianotoli et Bonifacio.

Pour les militants du collectif pour la loi littoral, il s'agit de s'opposer à l'implantation d'un centre touristique sur un terrain communal dans un paysage exceptionnel.

Dans ses orientations, la commune de Figari a inscrit de longue date le développement de la Testa Vintilegna. 

En mars dernier, les services de l'Etat ont donné un avis favorable à ce projet, mais à condition, que ce soit à terme un hameau nouveau intégré à l'environnement conforme à la loi littoral et à la jurisprudence...

A Figari, les villageois sont divisés.
Et les précautions annoncées ne rassurent pas les opposants.
durée de la vidéo: 03 min 35
Polémique sur le site de Testa Vintilegna





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature