Jean-François Copé lance en Corse “la semaine de l'engagement” de l'UMP

 Jean-Francois Cope à Agen le 6 février 2013 / © PIERRE ANDRIEU / AFP
Jean-Francois Cope à Agen le 6 février 2013 / © PIERRE ANDRIEU / AFP

 L'UMP a lancé le 17 avril "la semaine de l'engagement" dans la perspective des municipales. Jean-François Copé, président de l'UMP, anime  le samedi 20 avril  à 18 heures une réunion publique à la mairie de Biguglia en Haute Corse, suivie d'un dîner républicain à Bastia.

Par Jean Crozier avec AFP

L'UMP a lancé jeudi "la semaine de l'engagement" contre "la politique néfaste" du gouvernement, en invitant ses militants à se réunir dans toutes les permanences, à participer à des cafés politiques et des tables rondes, dans la perspective des élections municipales de 2014.


Opération de mobilisation

Selon un communiqué de l'UMP, cette "grande opération de mobilisation" a pour but non seulement de "dénoncer la politique néfaste de François Hollande qui mène le pays au bord du gouffre" mais aussi de "proposer aux Français un autre chemin".

"Jamais dans l'histoire de la Vè République, un président n'avait connu en moins d'un an un tel niveau de discrédit", affirme Jean-François Copé, président de l'UMP, dans une vidéo postée sur le site du parti et visible sur youtube, destinée à encourager les militants à participer à cette opération.

"Dans ce contexte, il est capital que l'UMP incarne déjà l'alternance", qu'elle "montre qu'une autre voie est non seulement nécessaire mais possible", ajoute-t-il.


Deux millions d'exemplaires

Un tract, tiré à deux millions d'exemplaires et qui sera distribué ce week-end, trace les "cinq priorités" de la politique prônée par le principal parti d'opposition: préservation du pouvoir d'achat par la baisse des impôts, réduction de la dette par la baisse des dépenses publiques et la lutte contre l'assistanat, sauvegarde de l'emploi par la diminution des charges sociales des entreprises, lutte contre la délinquance, réussite de l'intégration.

"Cette semaine de l'engagement est une étape de la reconquête du coeur des Français par l'UMP qui doit se matérialiser dès les élections municipales de 2014", affirme-t-on.

Un café politique se tiendra notamment dimanche matin au siège de l'UMP à Paris, en présence des anciens ministre Bruno Le Maire et Marie-Anne Montchamp, de Bruno Beschizza, secrétaire national, et de Marie-Louise Fort, députée de l'Yonne.


Le Président de l'UMP en Corse

Pour sa part,  en Corse, Jean-François Copé animera samedi à 18H00 une réunion publique à la mairie de Biguglia, suivie d'un dîner républicain à Bastia. 

Des réunions militantes sont également prévues à Rouen, Béziers, Cognac, Toulouse ou le Puy-en-Velay, des tables rondes ou cafés politiques à Annecy, Villenave d'Ornon, de nombreux tractages sur les marchés notamment de Boulogne-Billancourt ou Pont-à-Mousson, des journées portes ouvertes dans les permanences de Tulle ou Orléans, sans compter les "goûters festifs" et autres "petits-déjeuners" et "apéritifs".

Manifestation à Paris

L'UMP, par la voix de son président Jean-François Copé, appelle ses militants à "participer en masse" à la manifestation contre le mariage pour tous qui aura lieu dimanche 21 avril à Paris.

Dans une lettre qu'il a adressée aux militants et qui a été transmise vendredi à l'AFP par plusieurs d'entre eux, M. Copé invite les membres de son parti à  "participer en masse" à la manifestation du 21 avril, "afin de montrer à ce gouvernement et à sa majorité que nous mènerons le combat jusqu'au bout".

Le président de l'UMP, en déplacement en Haute-Corse ce week-end, ne participera pas lui-même à cette manifestation.
En revanche, il sera présent à celle du 26 mai, prévue de longue date.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bonus - Diana Di L’Alba, interview d'Antoine Marielli

Les + Lus