Municipales 2014 à Bastia, le sondage des alliances

Bastia (Haute-Corse), quartier du Vieux Port / © RICHARD BAKER/FLICKR
Bastia (Haute-Corse), quartier du Vieux Port / © RICHARD BAKER/FLICKR

Les politiques en course pour les élections municipales de 2014 sur la ville de Bastia (Haute-Corse) se cherchent une stratégie. Selon nos informations, un nouveau sondage aurait été récemment commandé auprès de l'institut CSA, en vue de définir d'éventuelles alliances au 1er et 2de tour. 

Par Grégoire Bézie

C'est un nouveau "mystère" qui plane autour d'une enquête d'opinion réalisée par l'institut de sondage CSA dans le cadre des prochaines échéances municipales de mars 2014 en Corse. La gauche part en ordre dispersé pour la mairie de Bastia, avec la candidature déjà déclarée de François Tatti (PRG) et celle fortement pressentie de Jean Zuccarelli (PS).

L'information a été rapportée par le témoignage d'un habitant sondé par téléphone le 22 avril dernier, en fin de journée sur le secteur de Toga. Selon nos informations, les autres quartiers de la ville auraient été sondés la semaine précédente. L'enquête d'opinion se serait ainsi étalée sur une dizaine de jours et aurait pris fin vendredi dernier.  
Municipales 2014 à Bastia, le sondage des alliances
Porte-partole de l'Institut CSA par téléphone; Jean-Louis Milani "UMP"; Michel Castellani "Inseme per Bastia"
Les questions centrales de ce sondage semblaient vouloir aider son commanditaire à définir la stratégie à adopter pour se présenter seul ou accompagné au premier et au second tour des élections.

Au 1er tour, "si vous deviez voter aux élections municipales dimanche prochain, voteriez-vous pour" :
  • François Tatti ou Jean Zuccarelli
  • François Tatti et Emmanuelle de Gentili (PS) contre Jean Zuccarelli
  • Jean Zuccarelli tête de liste, soutenu par François Tatti
  • François Tatti tête de liste, soutenu par Jean Zuccarelli
Au 2de tour, "si vous deviez voter aux élections municipales dimanche prochain, voteriez-vous pour" :
  • Une liste conduite par François Tatti et Emmanuelle de Gentili
  • Une liste conduite par François Tatti et Jean-Louis Milani (leader de la droite bastiaise)
  • Une liste conduite par François Tatti et Gilles Simeoni (opposition nationaliste "Inseme per Bastia") 
  • Une liste conduite par François Tatti, Emmanuelle de Gentili et Gilles Simeoni
  • Jean Zuccarelli tête de liste, soutenu par François Tatti
  • François Tatti tête de liste, soutenu par Jean Zuccarelli
En février dernier, les habitants de Bastia avaient déjà fait l'objet d'un bien mystérieux sondage dont le commanditaire était également resté très discret. Ce sondage BVA portait sur une quinzaine de questions visant à déterminer le degré de satisfaction de la population quant à la politique menée par le maire PRG de la ville, Emile Zuccarelli et sa côte de popularité vis-à-vis de l'éventuelle candidature de son fils, Jean Zuccarelli.

A lire aussi

Sur le même sujet

"La mafia fait la loi" - Extrait

Les + Lus