La fédération du Parti Radical de Gauche de Haute-Corse suspend François Tatti et entame une procédure d'exclusion nationale

François Tatti, le 15 juin 2013 / © FTViastella
François Tatti, le 15 juin 2013 / © FTViastella

La réaction du PRG de Haute Corse ne s'est guère fait attendre après l'annonce, le 15 juin, par François Tatti de sa candidature à la mairie de Bastia. Ce dimanche, le PRG de Haute Corse engage une procédure d'exclusion à l'encontre de celui qui "met en cause l'unité du parti" (sic).

Par Jean Crozier

De l'avis d' Alex Alessandrini, président des Radicaux de Gauche de Haute Corse, "François Tatti s'est exclu de lui même"(sic)
L'affaire Tatti: premières réactions
Alex Alessandrini Président de la Fédération du PRG de Haute-Corse François TATTI Candidat à la mairie de Bastia ( dans le Corsica Sera) Gilles Simeoni Porte parole - Inseme per Bastia

Le président du PRG de Haute Corse a confirmé à 12 heures sur l'antenne de France 3 Corse que François Tati était suspendu et qu'il faisait dés à présent l'objet d'une procédure d'exclusion dans la mesure -souligne Alex Alessandrini- où il porte atteinte  à l'unité du parti et ne respecte pas les procédures propres au mouvement.

En clair, comme le disait à une autre époque, le leader communiste Georges Marchais, "il s'est mis de lui même en dehors du parti" !
Alex Alessandrini -Président du PRG Haute Corse

Pour sa part, à l'heure, ce dimanche, où son exclusion était annoncée sur le ondes de RCFM et de France3 Corse, François Tatti a  simplement répondu sur son compte Twitter à l'une de ses supportrices: "nous gagnerons par notre projet et notre capacité à rassembler".
François Tatti reste déterminer
François Tatti réaffirme sa candidature. Bastia 17 juin 2013

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Guy Talamoni claque la porte des réunions avec Matignon

Les + Lus