Cet article date de plus de 8 ans

Unité SGP Police-FO dénonce l'insuffisance des moyens contre la "criminalité mafieuse" en Corse

Le syndicat Unité SGP Police-FO, premier syndicat de gardiens de la paix, a dénoncé  ce mardi  17 septembre à Ajaccio l'insuffisance des moyens de lutte contre "la criminalité mafieuse" en Corse.
Les trois adolescents sont accusés de viol en réunion, et diffusion d'images à caractère pornographique.
Les trois adolescents sont accusés de viol en réunion, et diffusion d'images à caractère pornographique.
"Avant d'envoyer l'armée dans nos rues, il faut donner les moyens à la police républicaine de combattre la criminalité mafieuse", a déclaré ce syndicat dans un communiqué.

Evoquant une fusillade qui a fait trois blessés au centre d'Ajaccio à une heure de grande affluence jeudi dernier, SGP Unité Police-FO a ajouté que "la mort frappera de nouveau, faisant peut-être cette fois des victimes collatérales".

Le gérant et un employé de restaurant avaient été blessés dans la fusillade, mais aussi un consommateur se trouvant là par hasard.

"Ne rien faire pourrait alors être assimilé à de la non assistance", selon le syndicat qui a déploré que la fusillade d'Ajaccio "n'a intéressé les médias nationaux qu'une demi-journée alors qu'à Marseille la totalité de la classe politique locale s'élève contre l'insécurité".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police