• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1: toujours pas de victoire pour l'AC Ajaccio

Rennes, le 21 septembre 2013 / © AFP PHOTO / DAMIEN MEYER
Rennes, le 21 septembre 2013 / © AFP PHOTO / DAMIEN MEYER

Le Stade Rennais, grâce à un doublé de sa recrue Foued Kadir dans le premier quart d'heure, a fait plier à domicile Ajaccio (2-0) et s'est positionné dans le peloton de tête de la Ligue 1, samedi lors de la 6e journée.

Par Jean Crozier avec AFP

Ce troisième succès de la saison des Rennais valide les deux précédents nuls obtenus face à Lille (0-0) et à Lyon (0-0) et de revenir à égalité de points avec le 3e, le Paris SG, avant PSG-Monaco dimanche.
DMCloud:108017
Ajaccio ne gagne toujours pas
Récit: Laurent Vincensini


Cette victoire rennaise a été obtenue grâce à une maîtrise collective largement supérieure aux Corses, relégables et toujours sans la moindre victoire.

Sûrs de leur jeu, les Bretons ont pu laisser les talents individuels s'exprimer.

Et en trois minutes, le duo Makoun-Kadir a littéralement fait voler en éclat les plans défensifs de l'entraîneur corse Fabrizio Ravanelli.

La première fois sur une action collective de toute beauté initiée par Pitroipa et Féret, relayée superbement par Makoun qui servait Kadir à l'angle de la surface côté gauche. L'ancien Marseillais éliminait André d'un crochet aussi rapide que somptueux avant de placer une frappe enroulée du pied droit dans le petit filet d'Ochoa (1-0, 13).

Trois minutes plus tard, Kadir frappait une seconde fois grâce à un coup franc joué très vite au milieu de terrain par Makoun. 

Le Camerounais, d'une transervale de 30 m, trouvait Kadir à l'entrée de la surface.
L'attaquant rennais contrôlait de la tête, résistait à la charge d'André et trompait Ochoa du bout du pied (2-0, 16).

Incapables de réagir, les Ajacciens ont ensuite beaucoup couru pour tenter de récupérer le ballon dans les pieds rennais, se créant seulement deux belles occasions de Lasne (65) et de Dielna (85).

Le championnat est long

 Philippe Montanier (entraîneur de Rennes, vainqueur Ajaccio 2-0):

"On a fait un match complet avec la même solidité défensive que les derniers matchs, même si on a concédé quelques occasions. On a fait preuve d'une maîtrise collective et d'une efficacité offensive qui nous a permis de nous mettre à l'abri. (Sur Kadir, auteur d'un doublé) "Cette semaine, à l'entraînement, il n'était pas très efficace, mais je savais que ça allait venir. Il s'est vite intégré car il connaît notre méthodologie d'entraînement et de préparation physique, ainsi que nos principes de jeu. On a trois matchs dans la semaine, mais il faut être prudent. Etre dans le top 5, c'est anecdotique, et il faut être prudent. Grappiller des points c'est bien, avec la manière c'est mieux. C'est le match le plus complet sur tous les plans.

Fabrizio Ravanelli (entraîneur d'Ajaccio):

"Je pense que la première mi-temps, on n'a pas joué. Les deux buts que l'on a pris on a fait des fautes. En deuxième mi-temps on est corrects, on a loupé des occasions pour revenir dans le match. On avait huit joueurs blessés, tout le monde le sait. On ne va pas continuer à le dire. On a joué à onze, on doit garder notre fierté même dans la difficulté. Le championnat est long et à la fin je suis sûr que Ajaccio sera sauvé".

Sur le même sujet

Tema - Transports et mobilité en Corse (2/4)

Les + Lus