Cet article date de plus de 8 ans

Vague d'interpellations en Corse, le point sur les affaires en cours

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est félicité de l'avancée des enquêtes sur l'île. Quatre affaires mobilisent actuellement les enquêteurs insulaires. Bande du "Petit Bar", trafic de drogue avec l'Espagne, armes et laboratoire à Marseille, SNCM... Le point sur les affaires.

L'affaire du "Petit bar" :


"Un coup décisif porté à la bande du Petit Bar" ce sont les mots du Ministre de l'Intérieur après l'incarcération de Jacques Santoni, le cerveau présumé de  cette équipe ajaccienne. Tetraplégique il a été incarcéré à l'hôpital de Fresnes. Pascal Porri, présenté comme un  membre éminent de la bande a été incarcéré  samedi. Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir placé ou tenté d'investir l'argent du grand banditisme dans des commerces.

Le trafic de drogue entre la Corse et l'Espagne : 


Neuf personnes ont été arrêtées le 28 septembre entre la frontière franco-espagnole, Aix-en-Provence et la Corse. Agé  de 70 ans, en cavale après une condamnation pour trafic de stupéfiant, Benoit Mattei, proche de la Brise de mer, est soupçonné d'avoir fait l'intermédiaire pour un futur trafic de cocaïne entre l'Amérique latine et la France. Il est arrêté à Aix-en-Provence et incarcéré. En tout cinq personnes sont écrouées dans ce dossier. 

Prise d'armes et laboratoire à Marseille :


Le 23 septembre, une dizaine de personnes est interpellée après la découverte d'une cache d'armes et d'un laboratoire pour couper de la cocaïne à Marseille. Antoine Moretti, visé par une tentative de meurtre en juin dernier, est interpellé à Corte est écroué aux Baumettes. En tout, trois personnes sont incarcérées dans ce dossier.

L'affaire de la SNCM : 


Le 17 septembre, onze personnes soupçonnées d'avoir transporté de la cocaïne via la SNCM ont été placées en détention.

durée de la vidéo: 01 min 35
Le point sur les affaires judiciaires

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice banditisme banditisme faits divers