Cet article date de plus de 8 ans

Corse: interpellations en série après l'attaque d'un fourgon blindé à Propriano

Deux personnes ont été interpellées par les gendarmes sur le continent et trois autres en Corse, dans le cadre de l'enquête portant sur l'attaque d'un fourgon blindé, le 8 juillet à Propriano (Corse-du-Sud), a-t-on appris de source judiciaire vendredi 11 octobre. 
Dans le cadre d'une commission rogatoire confiée à la Section de Recherches de la gendarmerie d'Ajaccio, cinq individus soupçonnés d'être impliqués sur une tentative de braquage d'un fourgon blindé en juillet 2013 à Propriano ont été interpellés vendredi.

Les arrestations se sont déroulées dans la région de Propriano, de Porto-Vecchio et sur le continent.

Des éléments du Groupe d'Intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et du Peloton d'intervention Inter-régional d'Orange (Vaucluse) ont été engagés dans ces "différentes opérations (qui) se sont déroulées sans aucun incident", a précisé la gendarmerie.

Le 8 juillet, trois malfaiteurs lourdement armés avaient attaqué, un fourgon blindé de transport de fonds dans le centre-ville de la station balnéaire de Propriano sans parvenir à s'emparer d'un butin.

Des coups de feu avaient été tirés par les trois assaillants, qui ont tenté d'éventrer le fourgon à l'aide d'une charge explosive, avant de prendre la fuite.

Peu de temps après l'attaque, une voiture avait été retrouvé incendiée près du cimetière de la ville. 

La scène s'était déroulée devant de nombreux touristes attablés aux terrasses des bars.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
banditisme