Cet article date de plus de 7 ans

Ghjambattista Villanova condamné à 12 années de réclusion criminelle

Ghjambattista Villanova a été condamné le 18 octobre 2013 à 12 ans de prison pour violence avec arme sans intention de la donner. Les jurés n'ont donc pas retenu la notion d'homicide volontaire. Il était jugé devant la cour d'assises de Bastia pour la mort d'Antoine Casanova, en 2010 à Corte.
Pièces à convictions, lors du procès de Ghjambattista Villanova
Pièces à convictions, lors du procès de Ghjambattista Villanova © FTViastella
Jacques Moretti et Marc Gianetti ont été condamnés à 18 mois de prison dont un an avec sursis pour violence volontaire et port d'arme. Quant aux trois amis de la victime ils ont été condamnés à 6 mois avec sursis pour violence.

Dans son réquisitoire à l'attention de Ghjambattista Villanova, l'avocat général Nicolas Hennebelle, avait retenu la qualification de tir volontaire, de violence en réunion avec arme et récidive de port d’arme. En revanche, il avait écarté la notion d'homicide volontaire.

Concernant le "groupe des armés", l'avocat général avait demandé un an de prison ferme les deux amis de Ghjambattista Villanova: Jacques Moretti pour violence et port d'arme et Marc Gianetti pour non assistance à personne en danger et port d'arme.

Quant aux trois amis de la victime, ils "n’auraient jamais du se trouver là aux Assises" avait indiqué l'avocat général, soulignant que malgré tout, ils avaient bu et s'étaient également battus. Pour ces faits, il a requis trois mois de prison avec sursis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assises justice