Christiane Taubira se félicite de l'augmentation des saisies d'avoirs criminels en PACA et en Corse

La ministre de la Justice, Christine Taubira, s'est félicitée  ce jeudi 19 décembre  à Ajaccio de l'augmentation des saisies d'avoirs criminels en PACA et en Corse.

A Ajaccio, le 19 décembre 2013
A Ajaccio, le 19 décembre 2013 © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Ces saisies sont passées de 6,7 M EUR en 2012 à 14,2 M en 2013 en PACA, dont huit concernant des dossiers relatifs à la Corse, a déclaré Mme
Taubira, citant des données du parquet général d'Aix-en-Provence (Bouches-du Rhône) lors d'une conférence de presse.

Se félicitant de "résultats intangibles" dans la lutte contre la délinquance en Corse, elle a indiqué que ces saisies étaient passées de 3,1 M EUR à 3,5 M en Corse.


Renforcement des parquets

"L'action conduite depuis un an a eu pour impact une plus grande difficulté dans l'accomplissement d'actes criminels", a-t-elle affirmé à l'issue d'une réunion avec les représentants des parquets et parquets généraux de Corse et de PACA.

Elle a affirmé que "les parquets ont été renforcés" et souligné que le pôle économique et financier de celui de Bastia était le seul encore maintenu
en place.

Considérant que "l'organisation de la lutte anti-mafia fonctionne bien, qu'elle est parfaitement satisfaisante" et que ses résultats sont "absolument probants", elle s'est encore félicitée du "sens de l'Etat" des personnels des forces de sécurité et de la Justice.

"Les résultats illustrent bien la qualité du travail fourni" notamment pour les taux d'élucidation des affaires de grand banditisme", a affirmé Mme Taubira.
durée de la vidéo: 01 min 59
Christiane Taubira et la politique pénale

Un représentant de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille a indiqué, à l'appui des propos de la ministre, que "12 assassinats ont fait l'objet d'un renvoi devant la cour d'assises en 2013".

Mme Taubira, qui s'était entretenu dans la matinée avec des lycéens d'Ajaccio, s'est aussi rendue dans une caserne de gendarmerie visée par un tir de roquette le 5 décembre et au Groupe d'intervention régionale (structure pluridisciplinaire de lutte contre la délinquance économique et financière).
A Borgo, le 19 décembre 2013
A Borgo, le 19 décembre 2013 © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Elle est ensuite partie pour Bastia pour installer, en fin de journée, la nouvelle directrice de la maison d'arrêt de Borgo.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter