• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La 4e place de la liste PS-PRG pour les élections européennes échappe à la Corse

La première secrétaire fédérale du PS de Haute-Corse Emmanuelle de Gentili devant le Parlement européen (Archives) / © Michel Luccioni / MAXPPP
La première secrétaire fédérale du PS de Haute-Corse Emmanuelle de Gentili devant le Parlement européen (Archives) / © Michel Luccioni / MAXPPP

Epilogue de la guerre entre Emmanuelle de Gentili et le Parti radical de gauche, la 4e place sur la liste européenne du grand sud-est conduite par Vincent Peillon, ne reviendra pas à la dirigeante du PS en Corse, mais à la maire PRG de Puy-Sanières (Haute-Alpes), Valérie Rossi. 

Par Grégoire Bézie

En décembre 2013, Emmanuelle de Gentili, annonçait dans un communiqué avoir été désignée pour occuper la 4e place sur la liste européenne conduite par Vincent Peillon, ministre de l'Education Nationale, dans le Sud-Est.

Le choix dissident de la première secrétaire fédérale du PS de Haute-Corse de s'engager aux côtés de François Tatti pour les élections municipales à Bastia face à Jean Zuccarelli (PRG) semble avoir coûté à la candidate l'aventure européenne.  

Depuis, le bureau national du parti radical de gauche maintenait une grosse pression pour que la 4e place soit occupée par une élue du parti.

Mais en dépit des affirmations du président PRG de Haute-Corse, Alexandre Alessandrini, la place n'est pas revenue à une élue Corse. C'est le maire de Puy-Sanières, actuelle attachée parlementaire du Député Joël Giraud, Valérie Rossi qui a été désignée.

A 49 ans, cette mère de famille, née à Marseille, d’origine corse, italienne et haut-savoyarde,s’est positionnée, depuis de nombreuses années, pour une Europe sociale se construisant sur un modèle fédéral.

Lors des élections européennes de 2009, la liste conduite par Vincent Peillon avait obtenu 13,46 % des suffrages au niveau régional (15,21 % au niveau départemental), ce qui avait permis à deux de ses représentants de siéger au Parlement européen

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus