L'AC Ajaccio bat Valenciennes et signe sa 1ère victoire à l'extérieur

L'AC Ajaccio a perdu 2-1 sur le terrain de Guingamp, le 26 octobre 2013 / © FRED TANNEAU / AFP
L'AC Ajaccio a perdu 2-1 sur le terrain de Guingamp, le 26 octobre 2013 / © FRED TANNEAU / AFP

Grâce au jeune Issa Baradji, auteur d'un doublé pour son premier match en Ligue 1, la lanterne rouge Ajaccio a obtenu son 1er succès de la saison à l'extérieur face à un autre relégable, Valenciennes (2-3), samedi 22 mars, au stade du Hainaut, lors de la 30ème journée de championnat.

Par POC avec AFP



Pourtant devant au score à deux reprises grâce à un doublé de son attaquant de poche Waris, désormais auteur de huit buts en dix matchs, le VAFC n'a finalement pas confirmé son regain de forme à domicile, où il était invaincu en 2014, pour enchaîner un troisième succès consécutif. Pire, ce premier échec de l'année dans le Nord laisse Valenciennes à la 18ème place, désormais trois points derrière le premier non-relégable, Evian.

Longtemps inoffensifs, puis mis en difficulté après la pause, les Corses, qui n'avaient jusqu'alors jamais gagné à l'extérieur cette saison en 14 matchs, s'en sont finalement remis à un petit nouveau en L1, Issa Baradji. Entré après l'heure de jeu, ce dernier a marqué deux buts dans les tout derniers
instants de la rencontre, permettant aux siens de remporter leur premier match loin de leurs bases. Toujours 20 èmes, ils comptent désormais 18 points.

La troisième occasion de sortir de la zone rouge en 2014 ne sera donc toujours pas encore la bonne pour le VAFC. Les joueurs d'Ariel Jacobs pourront notamment regretter leur domination stérile en première période puis leur fébrilité défensive en fin de rencontre. Ils avaient pourtant été parfaitement lancés par leur buteur Ghanéen Waris. D'abord malin sur une erreur de Perozo conclue par un face-en-face en solo (1-0, 51), le Black star a ensuite transformé en force le pénalty obtenu par Melikson (2-1, 77).

L'attaquant regrettera sans doute longtemps son deuxième face-à-face raté après un nouveau flottement défensif ajaccien (79). Pourtant quasiment condamnés, les Corses ont de leur côté joué le jeu jusqu'au bout. D'abord très prudent avant la mi-temps dans son 3-5-2, Ajaccio et son effectif rajeuni n'a jamais abdiqué. André avait rapidement relancé les siens suite à un bon déboulé de Lasne côté droit (1-1, 62 ème), avant de profiter d'une première soirée magique pour Issa Baradji (19 ans) en Ligue 1.

Entré à la 68 ème minute de jeu, l'attaquant a d'abord enroulé sa frappe du droit pour remettre les siens à flot (2-2, 87 ème), avant de clôturer une deuxième période emballante par une bonne tête, après une nouvelle passe décisive de Lasne, sur corner cette fois-ci (2-3, 90 ème).

Victoire de Ajaccio contre Valenciennes

 

Sur le même sujet

Fin de la taxe d'habitation : des maires corses inquiets

Les + Lus