• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Roland-Garros : fin du rêve américain pour Laurent Lokoli

Le jeune Corse, Laurent Lokoli (406e), pour le premier tour du tournoi de Rolland Garros, face à l'américain Steve Johnson (64e). / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Le jeune Corse, Laurent Lokoli (406e), pour le premier tour du tournoi de Rolland Garros, face à l'américain Steve Johnson (64e). / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le Français Laurent Lokoli, 406e mondial et issu des qualifications, a été éliminé mercredi au premier tour de Roland-Garros par l'Américain Steve Johnson à l'issue d'une bataille acharnée en deux jours et cinq manches 4-6, 6-7 (7/9), 7-6 (7/3), 6-3, 6-3.

Par Grégoire Bézie avec AFP

Le Corse de 19 ans, habitué aux tournois Challenger et Future, les deuxième et troisième divisions du tennis, s'était procuré deux balles de match mardi dans le troisième set avant d'être rejoint par son adversaire, 64e au classement ATP.

La rencontre avait ensuite été interrompue par la nuit, lorsque Johnson menait 3 à 1 dans le dernier acte.

Le jeune Français à la réputation assumée de "show man" est revenu sur le court N°7 sous les vivas des supporteurs qui avaient brandi des drapeau du Sporting club de Bastia, son club de football fétiche.

Mais la détermination de Lokoli, lui-même fils d'un ancien footballeur professionnel, et les chaleureux encouragements du public n'auront pas suffi à faire chuter Johnson, passé par toutes les émotions lors de ce combat de près de 4 heures.

Avant de se ressaisir dans le troisième set mardi, l'Américain était au bord de l'implosion, jetant même sa raquette au sol, sous l'insolence des coups de Lokoli.

Roland Garros: sortie de Laurent Lokoli
Laurent Lokoli

Dans la foulée de son parcours étonnant en qualifications, Lokoli, surnommé "Loco" (Fou), sur les réseaux sociaux, a attaqué la rencontre sans complexe, pas impressionné le moins du monde par l'écart de classement avec son adversaire, demi-finaliste à Delray Beach (Etats-Unis) et à Auckland (Nouvelle Zélande) cette saison.

Lokoli a dirigé les débats dans le premier set, faisant douter Johnson. Il a ensuite arraché la deuxième manche au tie break, avant de craquer alors qu'il était tout près du but dans le troisième set.

En sauvant deux balles de match, l'Américain s'est définitivement remis en selle, reprenant les commandes pour ne plus les lâcher jusqu'à la fin, malgré la suspension du match en raison de la nuit et l'ambiance de foot qui régnait toujours sur le court N°7 à son retour.

Le match de Laurent Lokoli vu par ses supporters
Laurent Mazzetti, professeur au tennis club de Costa Verde; Christian Mathieu, président du tennis club de Costa Verde; Pierre Prat, 10 ans, espoir du tennis club de Costa Verde



 

Sur le même sujet

Rallye Mare è Machja 2018 : Paul-Antoine Santoni en maître

Les + Lus