Bastia: la Maison des syndicats vandalisée, le voleur laisse un mot d'excuses

16/06/14 - La maison des syndicats de Bastia a été vandalisée pendant le week-end / © FTVIASTELLA
16/06/14 - La maison des syndicats de Bastia a été vandalisée pendant le week-end / © FTVIASTELLA

Les faits ont été découverts lundi. La Maison des syndicats de Bastia (Haute-Corse), située dans les anciens locaux de l'ancienne caserne Sainte-Ursule, en plein centre-ville, a été l'objet d'un vol et de dégradations pendant le week-end. "Grave en galère", le voleur a laissé un mot d'excuses. 

Par Grégoire Bézie

Mauvaise surprise ce lundi matin à la Maison des syndicats de Bastia: les bénévoles et permanents ont constaté à leur arrivée que les locaux avaient été cambriolés ce week-end. Le ou les voleurs ont forcé les portes de plusieurs locaux syndicaux, ils ont dérobé six ordinateurs appartenant à la CGT et de la nourriture à la CFDT.

Un technicien de la police scientifique a relevé les empreintes du ou des voleurs. Le vol semble être d’opportunité. Son ou ses auteurs ont même laissé un mot d’excuse sur un mur du local de la CFDT:

Je suis désolé pour tout cela, mais je suis grave en galère donc ça peut ce comprendre. Si j'étais millionaire, je serai dans mon yatch à boire une bouteille de Laurent Perrier.


16/06/14 - Vol à la CGT de Haute-Corse, le voleur laisse un mot d'excuse / © FTVIASTELLA
16/06/14 - Vol à la CGT de Haute-Corse, le voleur laisse un mot d'excuse / © FTVIASTELLA

Parmi les PC volés à la CGT, certains contenaient les détails de procédures prud’homales en cours et d’autres dossiers confidentiels, a déploré Jean-Pierre Battestini, secrétaire général de la CGTde Haute-Corse.

Les organisations hébergées à la Maison des Syndicats avaient interpellé la mairie à plusieurs occasions ces dernières semaines. Le bâtiment n'a plus de gardien depuis le changement d’équipe municipale à Bastia.

Les locaux de la CGT vandalisée à Bastia
Jean-Pierre Battestini, secrétaire général CGT 2B

 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus