Un promoteur immobilier condamné à détruire douze chalets locatifs

18/06/14 - Un promoteur immobilier condamné à détruire douze chalets locatifs / © FTVIASTELLA
18/06/14 - Un promoteur immobilier condamné à détruire douze chalets locatifs / © FTVIASTELLA

La Cour d'Appel de Bastia a condamné mercredi 18 juin, le propriétaire d'une ferme réhabilitée et promoteur de douze chalets destinés à la location, sur la commune de Lucciana (Haute-Corse) à détruire l'ensemble des bâtiments édifiés sans permis de construire dans un espace remarquable.

Par Grégoire Bézie

Ces constructions étaient contestées par l'association de défense de l'environnement U Levante et par la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).

En 2010, Bruno Poli avait réhabilité sans permis, à partir d’une ruine, un grand corps de ferme et avait implanté une douzaine de bungalows locatifs, à l’embouchure du Golu, au lieu-dit Tanghiccia.

« Le lieu, inondable, en zone Natura 2000 et espace remarquable de la loi Littoral, était pourtant inconstructible en application du code de l’urbanisme, du PLU de la commune et du Schéma d’aménagement de la Corse », a précisé Pierre Laurent Santelli, d’U Levante.

Le promoteur avait été condamné le 28 juin 2013 par le tribunal correctionnel de Bastia à la restitution des lieux en l’état avant travaux et à des amendes.

La Cour d'Appel de Bastia a confirmé mercredi le jugement. Bruno Poli a indiqué qu’il « ne démolirait pas et qu’il ne le permettrait pas », indiquant être prêt à se pourvoir en cassation.

Lucciana: douze chalets locatifs promis à la destruction
Pierre Laurent Santelli, U Levante; Bruno Poli, propriétaire et promoteur

 

Sur le même sujet

Les + Lus