Les nationalistes corses fêteront eux aussi leur 14 juillet

Le rassemblement est prévu demain à 18h dans le centre de Bastia. / © AFP/Stéphan Agostini
Le rassemblement est prévu demain à 18h dans le centre de Bastia. / © AFP/Stéphan Agostini

Trente-quatre ans avant la prise de la Bastille, le 14 juillet 1755, Pascal Paoli déclarait l'indépendance de la Corse, après avoir été fait "général de la nation." C'est ce 14 juillet là, plutôt que celui de 1789, qu'appellent à célébrer demain, à Bastia, les nationalistes de Femu a Corsica.

Par Rémi Clément

Demain soir, de nombreux Bastiais se rendront sur la place Saint-Nicolas pour admirer le feu d’artifice qui sera tiré vers 22h30. Ce que beaucoup d’entre eux ignorent, c’est qu’au même moment, à quelques rues de là, se tiendra une autre célébration. D’un autre 14 juillet.

A l’appel de la formation politique Femu a Corsica, les nationalistes corses célébreront, demain, devant la statue de Pascal Paoli, rue César Campinchi, "leur" 14 juillet à eux : le 14 juillet 1755, date de la proclamation de Pascal Paoli en tant que "Général de la Nation" et de celle de la Corse en tant qu’Etat indépendant.

"Cette page de notre histoire est, comme d’autres en d’autres circonstances, partie intégrante du patrimoine collectif du peuple Corse", souligne le communiqué de Femu a Corsica. Le rassemblement est prévu à 18 heures.

Voir le communiqué de Femu a Corsica:

 

Sur le même sujet

Les + Lus