• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : la difficile mise en place de la réforme des rythmes scolaires

A Ajaccio, toutes les écoles ne bénéficient pas d'activités périscolaires. / © France 3 Corse ViaStella
A Ajaccio, toutes les écoles ne bénéficient pas d'activités périscolaires. / © France 3 Corse ViaStella

A Ajaccio, l’ensemble des écoliers ne bénéficient pas d’activités périscolaires après les cours. Une lacune que la mairie assure vouloir combler au plus vite.

Par Angélique Mangon

15h45, Loleh-Lou, élève à Ajaccio termine les cours et quitte l’école. Pas d’activité périscolaire pour cette jeune fille de CM2.

Comme elle, les 4 400 élèves des écoles primaires ajacciennes terminent 45 minutes plus tôt que l’an dernier. Mais les 32 écoles de la ville ne bénéficient pas toutes d’activités périscolaires.

Lacune municipale


La municipalité assure installer progressivement les différentes activités afin de combler cette lacune au plus vite et proposer à la rentrée de novembre une liste d’activités aux parents.

Pour financer ces activités, la mairie a déposé un dossier afin de bénéficier du fond d’amorçage versé par l’état : 50 euros par an et par enfant si l’ensemble des écoles de la commune applique la réforme. Aucune obligation cependant pour la commune d’organiser des activités périscolaires.

La réforme des rythmes scolaires à Ajaccio
Reportage de : Sophie Béchir, Fabien Fourgère et Véronique Buresi. Intervenants : Catherine Argot, Grand-mère de Loleh-Lou ; Rose-Marie Ottavy, Adjointe au maire d'Ajaccio, en charge de la politique éducative

 

Sur le même sujet

Grand Ajaccio : opération de sensibilisation à la sécurité en mer

Les + Lus