Ligue 1 : Victoire du Sporting face à Nice

A la 51ème minute, Ayité a marqué le but de la victoire. / © AFP
A la 51ème minute, Ayité a marqué le but de la victoire. / © AFP

Bastia l’a emporté samedi soir face à Nice (0-1). Une victoire précieuse pour son entraîneur Claude Makelele. A la fin du match, les supporters niçois ont envahi le terrain.

Par Angélique Mangon

Opposés à une équipe niçoise en manque de réalisme, les joueurs de Makelele ont profité du manque d’inspiration de leurs adversaires pour empocher leur second succès de la saison. Une victoire précieuse pour l’entraîneur Claude Makelele.

Les Niçois ont pourtant monopolisé le ballon avec près de 67 % de possession de balle, mais avec un jeu en manque de réalisme, ils ne sont pas parvenus à briser les lignes d’un schéma adverse très sécuritaire.

A la pause, les Aiglons n’avaient cadré qu’un de leurs quatre tirs et Bastia frappé une seule fois, un tir envolé de Kamano.

En attente d'une opportunité pour contrer, les joueurs de Makelele profitaient d'une bourde de Souleymane Diawara, qui ratait le dégagement ou le contrôle d'un ballon anodin, pour ouvrir la marque par Floyd Ayité, auteur avec sa frappe ciblée du droit de son second but de la saison (0-1, 51e).

Les Bastiais jouaient alors la montre dans un derby qui se durcissait brutalement, quelques projectiles atterrissant sur l'aire de jeu.

Mais les hommes de Claude Puel payaient au prix très fort leur réaction très tardive devant des Bastiais qui défendaient bec et ongles leur court avantage.

Les supporters niçois envahissent la pelouse


A la fin du match, Jean-Louis Leca, gardien remplaçant du Sporting brandit un drapeau corse, devant la tribune des supporters niçois.

La pelouse est ensuite envahie par une centaine de supporters niçois. Ces derniers voulaient apparemment en découdre avec des joueurs bastiais dont François Modesto et Ndri Romaric. Ce dernier a été bousculé par des stadiers.

Après quelques minutes de pagaille, les joueurs ont pu rentrer aux vestiaires, protégés par un cordon de sécurité. Quatre supporters niçois ont été arrêtés.

Ces incidents, qui concernent des supporters de la Populaire Sud devraient entraîner des sanctions et sûrement un huit clos pour l’Allianz-Riviera.

A l’extérieur du stade, une dizaine de personnes avaient déjà été interpellées pour outrages et dégradation d’une navette de bus.

En tout, une quinzaine de supporters niçois ont été interpellés.

Victoire du SCB face à Nice
Reportage de Pascale Paumier, Lucie Bouzigues, Guillaume Leonetti et Anne-Laure Louche. Intervenants : N'Dri Koffi Romaric, joueur SC Bastia et Pierre Marie Geronimi, président SC Bastia

 

Sur le même sujet

Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 

Les + Lus