Ligue 1 – Bastia s'incline à Guingamp (1-0)

Guingamp a gagné (1-0) le match des profondeurs du classement, samedi, contre Bastia, et s'est extirpé de la zone rouge, alors que les Corses se retrouvent 19e. Une défaite qui pose la question de l'avenir de l'entraîneur du SC Bastia, Claude Makelele. 

01/11/2014 - Ligue 1 – Bastia s'incline à Guingamp (1-0)
01/11/2014 - Ligue 1 – Bastia s'incline à Guingamp (1-0) © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La physionomie du match a été conforme à ce que l'on pouvait craindre entre deux équipes en panne de confiance,

Marquée par une grande prudence et beaucoup de crispation, notamment durant la première demi-heure, elle fut d'abord à l'avantage des Bretons qui, maîtres du ballon, eurent le mérite d'ouvrir la marque durant leur temps fort.

Sur un corner très travaillé de Ronnie Schwartz, la trajectoire surprenait Alphonse Aréola, et Sambou Yatabaré se trouvait au deuxième poteau pour une reprise, que Guillaume Gillet ne parvenait pas à stopper malgré son retour (1-0, 32e).

"Bastia n'a pas su nous manoeuvrer lorsque nous étions replacés. Nous sortons de la zone rouge mais pour se donner de l'air, il faudra faire une série.", a déclaré Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de Guingamp.

Loin de les libérer, ce but a semblé rendre de plus en plus fébrile les Bretons. Les Guingampais ont accumulé en fin de match les erreurs techniques, se montrant totalement défaillants dans l'utilisation du ballon.

durée de la vidéo: 01 min 50
Ligue 1 – Bastia s'incline à Guingamp (1-0)

Les hommes de Claude Makelele, sans imagination, trop timorés et incapables de mettre du rythme dans leurs transmissions en première période, ont finalement payé cher leurs insuffisances face à une formation bretonne beaucoup plus généreuse.

Ce n'est pas faute d'avoir eu des occasions de revenir dans les 45 dernières minutes, par Christopher Maboulou d'une frappe des 18 m, ou sur un centre de Julian Palmieri dégagé in extremis par Laurent Dos Santos (50e).

"Nous avons payé cash un manque d'attention sur coup de pied arrêté. Mais nous n'avions pas d'agressivité, on a manqué d'énergie. Nous aurions pu faire mieux", a déclaré l'entraîneur de Bastia.

L'entrée en jeu d'Hervin Ongenda a encore dynamisé l'attaque des insulaires. L'ancien parisien s'est distingué par une reprise sur un bon service de Ryad Boudebouz (64e), peu après un nouveau sauvetage de Jonas Lössl sur une tête de Gillet (62e).

Il fallait d'ailleurs un dernier exploit du portier danois pour stopper la tentative de Mathieu Peybernes (89e), qui permet aux joueurs de Jocelyn Gourvennec de préparer avec plus de sérénité la réception de Minsk en Europa League, jeudi, un match décisif en vue d'une qualification pour les seizièmes de finale.

"Maintenant il faut relever la tête et remobiliser les joueurs. Pour autant, nous ne sommes pas abattus. Il faut garder un discours positif, le groupe est très jeune.", a indiqué Claude Makélélé.

Le SC Bastia, de nouveau dans la zone rouge (19e) connaît son pire début de saison depuis 20 ans. La question de l'avenir de l'actuel entraîneur du SC Bastia semble de plus en plus se poser. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sc bastia football