L'Office Hydraulique de Corse refuse de réintégrer son ancien directeur

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella

Révoqué en 2013, le directeur de l'Office Hydraulique de Corse, Ange de Cicco avait été réhabilité par le Tribunal administratif de Bastia. Ce lundi 3 novembre, le conseil d'administration de l'établissement public a pourtant refusé d'entériner sa réintégration.

Il y a deux ans et demi, Ange de Cicco avait été révoqué dans un contexte de très vive tension sociale. C'est finalement la justice qui lui avait donné raison.

Pas d'entretien préalable lors de son licenciement en 2013... Un recasement qui ne lui avait pas été proposé à temps... Ces éléments notamment ont conduit le Tribunal administratif de Bastia à annuler son éviction.

Ange de Cicco aurait donc dû - a priori - être nommé à nouveau directeur de l'Office aujourd'hui. Sauf que... Paul Giacobbi a annoncé qu'il engagerait une nouvelle procédure de licenciement à son encontre.

Rappel des faits :
durée de la vidéo: 01 min 13
Office Hydraulique, le rappel des faits

La décision a été sans appel. Le président de l'exécutif a tranché : " pas de réintégration". L'actuel directeur de l'Office, Jean-Michel Palazzi, reste en place.

Si les salariés considèrent pour partie qu'Ange de Cicco a été victime de sa volonté d'assainir l'Office, les syndicats dénoncent un management brutal.

La procédure de licenciement avait déjà coûté dans les 160.000 euros. Et le feuilleton judiciaire semble loin d'être terminé.

Reportage Antoine Albertini, Eric Proenca, Ramsey Kinany : 
durée de la vidéo: 01 min 46
Office Hydraulique, le retour du directeur contrarié






L'Office Hydraulique de Corse
L'Office d'Equipement Hydraulique de Corse est un établissement public à caractère industriel et commercial rattaché à la Collectivité Territoriale de Corse dont les missions sont relatives au captage, au traitement et à la distribution de l'eau en Corse. Il est issu de la loi du 13 mai 1991.