• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L’ACF “à quelques jours de sa disparition”, selon son dirigeant Marcel Francisci

Marcel Francisci (à droite) et son avocat Me Eric Dupont-Moretti (à gauche) lors de la conférence de presse donnée ce mardi à Paris. / © AFP
Marcel Francisci (à droite) et son avocat Me Eric Dupont-Moretti (à gauche) lors de la conférence de presse donnée ce mardi à Paris. / © AFP

L’homme politique corse Marcel Francisci, dirigeant de l’Aviation club de France - ACF - et son avocat Me Eric Dupont-Moretti ont tenu une conférence de presse ce mardi à Paris. Marcel Francisci affirme que le cercle de jeux parisien est "à quelques jours de sa disparition".

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

L'Aviation club de France (ACF), cercle de jeux parisien sous le coup d'une fermeture administrative depuis le 17 septembre, est "à quelques jours de sa disparition", a affirmé ce mardi son patron, l’homme politique corse Marcel Francisci, qui y voit la volonté du gouvernement d'en finir avec les cercles de jeux. "La volonté de fermer les cercles existe", estime M. Francisci également premier vice-président du Conseil Général de Corse-du-Sud, qui s'inquiète du sort des 213 salariés de l'ACF, aujourd'hui au chômage technique. 

La fermeture administrative du cercle est intervenue au lendemain d'une perquisition d'ampleur, le 16 septembre, dans les locaux de l'ACF, situé sur l'avenue des Champs- Elysées à Paris.

Marcel Francisci, a depuis été mis en examen pour "travail dissimulé" et "abus de confiance" en lien avec le paiement non déclaré d'heures supplémentaires entre 2009 et 2011. Trois autres personnes ont également été mises en examen pour "complicité".

L’ACF "à quelques jours de sa disparition"
Marcel Francisci, directeur du cercle de jeu Aviation Club de France (ACF); Maître Éric Dupond-Moretti, avocat de Marcel Francisci. EQUIPE: Marianne Romani, IV3, Archives, Mireille Serkissian-Ceccarelli


Demande d’aménagement du contrôle judiciaire


Actuellement sous contrôle judiciaire, Marcel Francisci, qui occupe ses fonctions depuis 1998, a interdiction de se rendre au cercle ou de côtoyer des employés ou responsables de l'ACF. Faute de disposer d'un directeur des jeux, fonction essentielle à l'activité d'un cercle, l'ACF ne peut donc pas rouvrir ses portes, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse ce mardi à Paris.

Son conseil, Me Eric Dupond-Moretti, a soumis mardi au juge d'instruction une demande d'aménagement de contrôle judiciaire qui lui permettrait de se rendre de nouveau au cercle.

8 cercles de jeux fermés depuis 2008


La licence dont bénéficiait l'ACF a expiré le 30 septembre. Une demande de renouvellement a été déposée, mais le ministère de l'Intérieur l'a officiellement rejetée la semaine dernière, a indiqué l'avocat du cercle, Me Olivier Karsenti. Une procédure en référé contre ce rejet est en cours devant le tribunal administratif, qui devrait rendre sa décision cette semaine.

Faute de décision favorable d'ici le 17 décembre, l'ACF devra déposer non pas une demande de renouvellement, mais une nouvelle demande de licence, dont le délai d'instruction moyen est de quatre mois.

Depuis 2008, huit cercles ont été fermés sur les dix que comptait Paris, le plus souvent d'autorité par le service central des courses et jeux (SCCJ) du ministère de l'Intérieur.

Sur le même sujet

Avec « Ma Robe pour armure », Pascal Garbarini aborde la quête d’identité corse qui l’a guidé

Les + Lus