Ligue 1 – Suspension de Leca, la FFF s’oppose à la conciliation

© spiritu-turchinu
© spiritu-turchinu

La Fédération Française de Football (FFF) s'est opposée mercredi à toute forme de conciliation dans l'affaire "Leca". Le gardien du SC Bastia fait l'objet d'une sanction pour avoir arboré un drapeau corse au terme de la rencontre Nice-Bastia, marquée par des incidents, le 18 octobre.

Par Grégoire Bézie

D'abord condamné à deux matches de suspension (dont un ferme) par la Commission de discipline de la LFP, la commission supérieure d’appel de la FFF avait assortie la suspension d'un sursis pour les deux matchs.

Insuffisant pour les dirigeants du club corse qui en avait appelé au CNOSF. Le Comité national olympique et sportif français a donné raison au SC Bastia et à son gardien Jean-Louis Leca, le 8 janvier, proposant d'annuler la sanction.

"Une telle manifestation de joie, non interdite réglementairement, courante et tolérée dans la pratique, n’apparaît pas justifier le prononcé de sanctions disciplinaires (…)

En outre, le conciliateur constate que les parties s’accordent à reconnaître que ce comportement n’a pas directement provoqué les incidents qui ont émaillé la rencontre" indique le courrier du CNOSF.

Le Comité exécutif de la FFF a toutefois refusé mercredi la demande de conciliation du CNOSF. La sanction est donc maintenue.

Le litige devrait être tranché par le tribunal administratif, qui a cependant tendance à suivre les conciliations du CNOSF, indique le club.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus