Deux directeurs pour l'Office Hydraulique, situation ubuesque

Publié le Mis à jour le

Ange de Cicco a repris ses fonctions de directeur de l'Office Hydraulique à Bastia ce mardi matin. C'est la conséquence d'un arrêté signé par Paul Giacobbi le 13 février dernier et l'aboutissement d'une longue procédure judiciaire entamée il y a 3 ans.

Suspendu depuis mars 2013 sur fond de tensions sociales avec les personnels, Ange de Cicco est réintégré en qualité de directeur de l'Office hydraulique par un arrêté signé par Paul Giacobbi daté du 13 février 2015 . 

Il a donc réintégré l'Office dès ce mardi matin, mais la structure ne peut en aucun cas avoir deux directeurs. Jean-Michel Palazzi, directeur en titre, assume déjà cette fonction.

Ange de Cicco avait été installé par la présidente Emmanuelle de Gentili, en septembre 2010. Ses méthodes de gestion ont été vivement critiquées par les syndicats jusqu'à conduire à sa suspension par le Président de l'exécutif puis son licenciement contesté en justice. La justice administrative lui a donné gain de cause.

L'Office Hydrulique connaît donc une situation ubuesque puisqu'il est géré par deux directeurs. Cette situation ne peut perdurer, un autre poste pourrait être proposé à Ange de Cicco ou une nouvelle procédure entamée à son encontre.

Une autre structure, l'Agence du tourisme de la Corse, avait connu les mêmes mésaventures en 2013. Voir ici.