• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Drame d'Ascu : poursuite des recherches pour retrouver des disparus

11/06/15 - Les secours se poursuivent sur le GR20 en Corse pour retrouver deux randonneurs disparus / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
11/06/15 - Les secours se poursuivent sur le GR20 en Corse pour retrouver deux randonneurs disparus / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Le glissement de terrain qui a emporté mercredi des randonneurs belges et français sur le GR20 en Corse a fait au moins quatre morts, selon un bilan provisoire. Les recherches pour retrouver deux personnes toujours portées disparues sont compliquées en raison du mauvais temps. 

Par France 3 Corse ViaStella

Les opérations ont brièvement repris vendredi avant d'être interrompues dans la matinée en raison des mauvaises conditions météo. Elles ont finalement pu reprendre à la faveur d'une amélioration. Mais ce temps incertain en montagne pourrait durer jusqu'en milieu de semaine prochaine.

Deux secouristes devaient être hélitreuillés dans le cirque de I Cascittoni, à environ 1.500 m d'altitude, où a eu lieu l'accident, a indiqué un responsable du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Corse. 

Selon les secours, il y aurait encore deux victimes portées disparues. Quelques effets personnels des victimes ont déjà été retrouvés. Une soixantaine de personnes participent aux recherches et à la sécurisation du site fermé aux randonneurs depuis mercredi. 

Jeudi, le corps d'un homme de nationalité française et âgé d'une soixantaine d'années a été retrouvé au fond du canyon, portant à quatre le nombre de personnes décédées dans cet accident.

La victime a pu chuter d'une hauteur de 300 mètres, selon les sauveteurs qui ont travaillé dans des conditions très périlleuses.

Le vice-procureur de la République à Bastia Jean-Luc Lennon a indiqué lors d'un point presse que les victimes avaient été "surprises par un orage de pluie et de grêle qui a provoqué un glissement de terrain sur 200 mètres avec de la boue, de la neige et des pierres".

Une enquête judiciaire pour établir les circonstances du drame a été confiée par le parquet au Peloton de gendarmerie de haute-montagne et à la brigade de recherches de Corte.




Sur le même sujet

Bastia : remorquage du chalutier coulé dans le vieux port

Les + Lus