Agression d'un cadre de l'ARS, des peines de 3 à 7 ans de prison

Façade du palais de justice d'Ajaccio (Corse du Sud) / © L. LUCIANI /FTVIASTELLA
Façade du palais de justice d'Ajaccio (Corse du Sud) / © L. LUCIANI /FTVIASTELLA

Le tribunal correctionnel d'Ajaccio a prononcé mardi soir des peines de peines de 3 à 7 ans de prison dans le cadre de l'agression du directeur adjoint de l'ARS en avril 2015, sur le parking de son domicile.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Les deux principaux accusés Francis Sorba et Bruno Muriani ont été condamnés à 7 et 6 ans de prison et Antoine Mondoloni à 3 ans de prison. Lors de son réquisitoire, le procureur de la République de Bastia avait demandé des peines de 5 à 8 ans de prison.

Jean Houbeaut, directeur adjoint de l'Agence Régional de Santé de Corse, avait été agressé le 15 avril 2015 sur le parking de sa résidence à Ajaccio et frappé de plusieurs coups de matraque et de maillet. 
Les deux agresseurs, Bruno Muriani et Francis Sorba, sont arrêtés en flagrant délit. Francis Sorba, fiché au grand banditisme, est à l'époque placé sous surveillance par les policiers de la BRI dans le cadre d'une série d'assassinats dans le Valinco.
 
Lorsque les enquêteurs remontent à sa planque supposée, un troisième homme est interpellé, Antoine Mondoloni. Armes, explosifs, gilets pare-balles et cagoules sont saisis.

Les trois hommes sont mis en examen pour tentative de vol avec arme en bande organisée, détention et fabrication d'un engin explosif et association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre en bande organisée.

Au terme de quatre ans d'instruction, seuls les chefs d'agression et d'association de malfaiteurs demeurent. Devant le tribunal correctionnel d'Ajaccio mardi, aucun élément n'est venu étoffer le dossier de l'accusation.

Le seul motif connu de l'agression serait le retard d'un dossier de santé concernant l'enfant de Francis Corba.
Agression d'un cadre de l'ARS, des peines de 3 à 7 ans de prison
Intervenants - Jean Houbeaut, directeur adjoint de l'ARS; Me Alja Fazai, avocate de Francis Sorba; Equipe - Marie-Françoise Stefani, Marion Fiamma

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Trois hommes renvoyés aux assises pour l’assassinat d’Antoine Sollacaro

Les + Lus