• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : le porte-parole national du PCF tire à boulets rouges contre Macron et Mélenchon

Mardi, le porte-parole national du Parti communiste français a présenté son livre « Macron, entreprise de démolition » à Ajaccio. L’occasion pour lui de revenir sur la polémique entre les communistes insulaires et La France insoumise.

Par France 3 Corse ViaStella

Les communistes se sont rassemblés hier, mardi, à Ajaccio pour une conférence débat autour du livre d'Olivier Dartigolles. Le porte-parole national du Parti communiste français (PCF) signe un brûlot intitulé « Macron, entreprise de démolition ».

Durant sa prise de parole, l'auteur a dressé un bilan catastrophique des premiers mois de la présidence Macron. Il est aussi revenu sur les péripéties de la campagne territoriale et les polémiques entre les communistes et La France insoumise.

« Prendre le chemin du respect »


« C’était très bien cette volonté de rassembler malgré les difficultés qu’il y a eu par le passé entre les communistes et les insoumis. Je trouve que la manière dont Jean-Luc Mélenchon s’est comporté est inacceptable, intolérable.

Je vois d’ailleurs qu’après avoir soutenu les nationalistes et les autonomistes en Corse, il soutient aujourd’hui Laurent Wauquiez. Tout ça ne va pas dans la bonne direction. Il faut prendre le chemin du respect, du rassemblement des femmes et des hommes de progrès. Ils existent dans le pays, ils existent en Corse
», a indiqué Olivier Dartigolles.

Selon lui, il y a sur l’ensemble du territoire une possibilité de résistance face à la politique d’Emmanuel Macron.


Sur le même sujet

Ghisonaccia : la récolte des clémentines suspendue aux gilets jaunes

Les + Lus