Cet article date de plus de 5 ans

Assemblée de Corse : les élus adoptent les obligations de service public dans l'aérien

Vendredi, les élus de l'Assemblée de Corse ont adopté les obligations de service public dans l'aérien. Réparties aujourd'hui entre Air France et Air Corsica, elles entreront en vigueur en mars 2016 pour les liaisons entre la Corse, Nice et Marseille.
ILLUSTRATION
ILLUSTRATION © MAXPPP
Les élus ont validé les compensations financières qui seront accordées aux compagnies entre 2016 et 2020. En tout, 72 millions d'euros seront accordés à Air France, Air Corsica et Hop !

Un nouveau tarif résident va être mis en place à partir de mars 2016. En réservant 45 jours à l'avance. Un aller retour Corse Paris coûtera 190 €, 120 € pour Marseille et 114 pour Nice. 

Les précisions de Sébastien Luciani :
durée de la vidéo: 01 min 40
Nouveau tarif résident
 


Suppressions de postes à Air France
Lors des débats à l'Assemblée de Corse ce vendredi, l'élu communiste Michel Stéfani, a indiqué que 106 emplois seraient supprimés à Air France en Corse sur les 400 que compte la compagnie. 

La CGT de son côté avance le chiffre de 48. La direction d'Air France refuse de commenter l'information avant lundi, date à laquelle elle présentera au personnel son plan de restructuration. 

2.900 emplois sont menacés sur l'ensemble de la France selon les syndicats. 

Un débrayage est prévu lundi en Corse et sur le continent à l'appel des syndicats. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie