La Berlinette, “reine des rallyes” dans les années 70, connait une seconde jeunesse chez un ancien pilote corse

La rutilante Berlinette Alpine A 110 d'Ange-Marie Venturini / © Emilie Arraudeau
La rutilante Berlinette Alpine A 110 d'Ange-Marie Venturini / © Emilie Arraudeau

La Berlinette... Le modèle fabriqué par Alpine à partir de 1962 a, au fil des années, acquis le statut de légende auprès des amateurs de course automobile. Ange-Marie Venturini en possède une, en parfait état, et il n'en est pas peu fier !

Par Sébastien Bonifay

Un moteur à cinq paliers ! Un châssis poutre noyé dans la résine ! 
Des trains roulant avec des triangles superposés ! Et des barre anti-roulis !
Le tout, tenez-vous bien, suspendu par des amortisseurs télescopiques !
 
© Emilie Arraudeau
© Emilie Arraudeau
 

Bleue comme une Berlinette

C'est du chinois ? 
Rassurez-vous, pour nous aussi. 

Ces caractéristiques ne vous émeuvent pas outre-mesure, on le comprend.
Elles sont réservées aux pilotes, aux historiens de la chose automobile, aux amateurs éclairés, aux ingénieur et aux garagistes. 
 
Alpine A110
La Berlinette d'Ange-Marie Venturini, quatre décennies après, renoue avec les routes de Corse

Mais il y a une chose qui mettra tout le monde d'accord. Ceux qui peuvent réciter la liste de tous les vainqueurs du Tour de Corse depuis 1956. 
Comme ceux qui n'ont jamais entendu parler de Didier Auriol ou Bernard Darniche

Une allure folle...

C'est la gueule de la Berlinette.
Le genre de courbes qui nous replonge dans le générique d'Amicalement Vôtre, une allure qui nous rappelle à quel point les années 70 pouvaient avoir du panache. 
 
La Berlinette prête à prendre part aux rallyes comme à ses plus grandes heures / © viastella
La Berlinette prête à prendre part aux rallyes comme à ses plus grandes heures / © viastella

 Et Ange-Marie Venturini, les années 70, il les connaît bien. 
Il y a fait vrombir le moteur de sa Berlinette sur les routes de l'île le temps de six tours de Corse. 
Il avait acheté sa voiture en 1971. 

Une voiture de légende

Deux ans avant le premier Championnat du Monde des Rallyes, que Jean-Claude Andruet remporte. Au volant d'une Berlinette !
La vague bleue naît à ce moment-là.
Car comme la Ferrari est avant tout rouge, la Berlinette A 110 est avant tout bleue ! 
Elle va régner sur la compétition automobile durant une décennie, accumulant les victoires en France, et dans le monde entier. 
 

l'Alpine A110 d'Ange-Marie connaît une nouvelle jeunesse


Ange-Marie, lui, va remiser son bolide dans un garage, au début des années 80. Sans jamais parvenir à s'en défaire. 
Et puis avec son fils, ils ont décidé, il y a quelques mois, de la faire refaire à neuf. 
En respectant scrupuleusement le modèle d'origine. 

38 ans plus tard, la Berlinette est comme neuve

Et il y a quelques jours, enfin, sa Berlinette, rutilante et ronronnante, a refait son apparition. 
Et il s'est glissé, 38 ans après, derrière son volant. 
Avec une émotion évidente. 

Emilie Arraudeau et Jean-André Marchiani ont assisté aux retrouvailles :
 
Berlinette
Intervenants - Ange Marie venturini ancien pilote Olivier Lesage Restaurateur automobile Equipe - Emilie Arraudeau et Jean-André Marchiani Anne-Laure Louche, Joseph Ienco, archives

 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus