Cet article date de plus de 3 ans

La CGT dénonce les conditions de travail du secteur de l'aide à la personne

Le syndicat veut en finir avec la gestion actuelle des structures et demande une complète refonte du secteur.
Sandrine Mazeau, déléguée syndicale C.G.T. ADMR Haute-Corse ©France 3 Corse ViaStella
Le syndicat dénonce une gestion opaque du secteur. Il demande la création d'un service public régional sous l'égide de la Collectivité Territoriale de Corse.

Les propos de Sandrine Mazeau, déléguée syndicale C.G.T. ADMR Haute-Corse :

« Quand je songe à la dernière réunion des délégués que l’on a faites et ce que l’on nous a dit du Conseil d’administration, cela pose quand-même beaucoup de questions. Il y a quand-même eu la Corse du Sud, notre propre directeur à nous et il a fallu cette affaire-là pour qu’ils mettent en place un certain nombre de barrières de sécurité comme les doubles signatures, etc. Cela pose la question de comment c’est géré ».
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives